A la uneAmérique du nordBusinessEuropeFinTech

Face à Amazon et Visa, American Express va défendre son territoire

American Express, la société de services financiers, émettrice de la carte privilèges depuis 1958, est bousculée sur ses activités historiques. Après avoir publié un chiffre d'affaires en recul de 4% au dernier trimestre 2016, à 8,02 milliards de dollars, et des résultats légèrement en dessous des attentes, «Amex» veut conserver sa place de challenger, derrière Master Card et Visa. Le symbole du membership voit aussi arriver le géant Amazon, qui a annoncé le lancement d'une carte avec Visa pour ses abonnés Prime (65 millions aux Etats-Unis) et ainsi faire le lien entre commerce physique et digital. 

Avec près de 118 millions de cartes en circulation dans plus de 200 pays, Amex, doit garder un oeil sur ses marchés, avant de penser nouveaux usages. Depuis 2014 et la création de sa spin off pour les services autour du voyage d'affaires, le groupe est présent sur quatre activités: les cartes pour des particuliers premium, les solutions de paiement pour les entreprises, et les services aux marchands pour en faire des partenaires.

Dans une position d'intermédiaire, à l'ère de la désintermédiation de la transaction, il signe aussi avec Airbnb le «CheckOut» pour les détenteurs de la carte. «Notre client, on sait exactement où il va et ce qu'il fait, c'est notre force», assure Caroline Gaye, directrice générale France, dans une interview à l'occasion des Napoléons 2017

En 2016, les efforts du groupe se sont toutefois d'abord portés sur l'acquisition de nouveaux membres (30%), le portefeuille client (30%), et des nouvelles initatives clients comme des partenariats (10%). Les «autres initiatives» (marque, service, conformité), dans laquelle se trouvent les nouvelles technologies, ont pesé pour 30%, indique le document annuel investisseurs. D'ailleurs, après trois ans de hausse (+31% entre 2013 et 2015), les investissements dans les nouvelles technologies de paiement vont ralentir sur 2016 et 2017.

Côte start-up, Amex reste attentif à ce que font les nouveaux acteurs des services financiers comme PayPal, et prend pour l'heure des participations. Il est ainsi présent au capital d'Abra (wallet sur smartphone), Boxed (application de shopping pour les millennials, iZettle, Stripe, une solution de paiement pour les e-commerçants lancée en France, ou encore Mezi (un "bot" agent de voyage). A l'été 2016, il rachetait aussi le Français KDS via sa filiale Global Travel.

[tabs]

[tab title= « American Express : les données clés »]

PDG: Kenneth Chenault

Siège: Paris

Date de création: 1850

Effectifs: 54 800 collaborateurs (660 personnes en France) 

Chiffre d'affaires AE Company (2015) : 32,8 milliards de dollars

Résultat net : 5,16 milliards de dollars

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: Paiement : la start-up suédoise iZettle, qualifiée de « Square européen », lève 40 millions d’euros

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This