Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessTech

Facebook a rendu publics par défaut les posts de 14 millions d’utilisateurs

Facebook a par défaut rendu public les posts de 14 millions d’utilisateurs. L’existence du bug a été dévoilée jeudi par le réseau social dans une note de blog.

Vous pensiez discrètement partager un post avec quelques amis ou de la famille… Celui-ci a peut-être été rendu public. Un bug qui tombe mal alors que Facebook tente de redorer son image après le scandale Cambridge Analytica.

Un bug de 10 jours au mois de mai

Le bug a précisément affecté le réseau du 18 au 27 mai. Facebook a réussi a suspendre l’anomalie dès le 22 mai mais a eu besoin de cinq jours en plus pour rendre tous les messages privés, selon des informations obtenues par l’AFP. Le réseau est en train de contacter les personnes qui ont été impactées. L’anomalie a probablement touché les utilisateurs ayant des « photos à la une ». « Ce bug s’est produit car nous étions en train de construire une nouvelle façon de partager des éléments « à la une » sur votre profil, comme une photo. Étant donné que ces éléments sont publics, l’audience proposée pour tous les nouveaux messages – et pas seulement pour ces éléments – est passée en public », explique Erin Egan, Chief Privacy Officer, dans la note de blog.

 

Facebook a commencé à prévenir toutes les personnes affectées jeudi et à leur demander de vérifier tous les messages qu’elles ont postés pendant cette période. Crédit: Facebook.

Normalement quand vous partagez un post, Facebook vous suggère la même audience que celle de la dernière publication. Pendant le bug cette suggestion été automatiquement sur «public » pour certains utilisateurs. Sur les 14 millions de personnes concernées, on ne connaît pas la proportion de celles qui ont été trompées par le bug et qui ont partagé un post sans se rendre compte qu’il était public. Certains utilisateurs ont aussi pu remarquer que les paramètres avaient changé avant de publier leur message. C’est en tout cas une nouvelle fois la preuve de la sensibilité des informations partagées avec Facebook. Beaucoup d’utilisateurs se sentant protégés par cette possibilité qu’ils ont de choisir l’audience avec laquelle ils partagent leurs posts.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This