A la uneActualitéRetail & eCommerce

Fetchr, 41 millions de dollars pour livrer les colis là où vous vous trouvez

Le montant

Fetchr, une application spécialisée dans la livraison des produits e-commerce, a annoncé avoir réalisé une levée de fonds de 41 millions de dollars en série B auprès de New Enterprise Associates Inc., Nokia Growth Partners, Raed Ventures, Iliad Partners, BECO Capital, YBA Kanoo, Venture Souq et Swicorp. Cette application met en relation la demande d'un particulier qui a besoin d'envoyer un colis, un pli, un achat…avec un coursier motorisé.

Le marché 

Fondée en 2012 par le franco-irakien Idriss Al Rifai et Joy Ajlouny, la start-up se positionne sur le côté «seamless» de son expérience. Tandis que les achats e-commerce sont en pleine croisssance au Moyen-Orient, Fetchr veut répondre au problème des livraisons «sans adresse». La start-up amène la livraison à l'endroit où se trouve le destinataire. En 2016, elle lance même une offre «Now» pour garantir la livraison en 1 heure. Elle a également développé un système de tracking du colis.

Le marché des nouvelles solutions de livraison est en plein essor. En France, face au spécialiste de la logistique Amazon, des acteurs tels Relais Colis tentent de développer des solutions dans le C2C, entre particuliers. Coursier Privé s'intéresse, lui, au marché B2B. Mais Fetchr veut devenir un leader sur le dernier kilomètre.

Les objectifs de la Start-up

Disponible  aux Emirats Arabes Unis, en Arabie Saoudite, en Egypte et au Bahrein, elle compte se développer sur de nouveaux continents. 

Fondateurs : Al Rifai et Joy Ajlouny

Siège : Dubaï

Date de création : 2012

Bouton retour en haut de la page
Fetchr, 41 millions de dollars pour livrer les colis là où vous vous trouvez
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux