ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

FinTech: 650 millions de dollars pour le Suédois Klarna qui dépasse les 10 milliards de dollars de valorisation

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le spécialiste suédois du paiement en ligne Klarna a dépassé les 10 milliards de dollars de valorisation au terme de sa dernière levée de fonds, a annoncé mardi l’entreprise, qui revendique le titre de plus grosse fintech d’Europe depuis 2019.

Klarna, créée en 2005 par trois jeunes étudiants en école de commerce, « a levé 650 millions de dollars (547 millions d’euros, ndlr) lors d’un tour de table financier, à une valorisation de 10,65 milliards de dollars, qui place Klarna comme la fintech privée ayant la valeur la plus élevée en Europe, et la quatrième dans le monde », indique la société basée à Stockholm dans un communiqué.

«Basculement accéléré vers le shopping en ligne»

Présente actuellement dans 17 pays, elle compte désormais 3 500 employés. Son modèle repose sur la gestion des paiements de ses utilisateurs -plus de 200 000 boutiques et sites marchands à l’heure actuelle. Les clients peuvent également bénéficier de facilités de paiement via Klarna et son application mobile a désormais plus de 12 millions d’utilisateurs mensuels dans le monde.

L’entreprise, dirigée par son cofondateur Sebastian Siemiatkowski, explique dans son communiqué avoir bénéficié du «contexte de basculement accéléré vers le shopping en ligne» provoqué par la crise du Covid-19, avec 35 000 nouveaux vendeurs utilisant ses services engrangés lors du premier semestre.

Parmi les nouveaux investisseurs de la dernière levée de fonds figurent le fonds d’investissement Silver Lake, Blackrock et HMI Capital, ainsi que le fonds souverain de Singapour GIC. Ils rejoignent l’investisseur historique Sequoia Capital, ou encore le géant des cartes bancaires Visa et le rappeur Snoop Dogg. L’entreprise, qui envisage d’entrer en Bourse à moyen terme, avait pour la première fois perdu de l’argent en 2019, en raison d’investissements coûteux pour se développer aux Etats-Unis.

Bouton retour en haut de la page