ActualitéAsieLes levées de fondsRetail & eCommerce

Flipkart, le principal e-commerçant en Inde, lève 1 milliard de dollars

Flipkart, le principal e-commerçant indien, a annoncé avoir levé 1 milliard de dollars auprès de Tiger Global Management et Naspers, le fonds souverain singapourien (GIC), Accel Partners et Morgan Stanley Investment Management. Il s’agit du plus grand tour de table jamais réalisé par une entreprise Internet en Inde. La société entre ainsi dans le club des start-ups valorisées à plus de 1 milliard de dollars aux côtés d’Airbnb, Uber, Dropbox ou Zalando.

Amazon et eBay entrent en jeux

Si les termes exacts de l’opération n’ont pas été rendus publics, plusieurs médias évoquent une valorisation de 5 milliards de dollars. Le journal The Economic Times parle quant à lui d’une capitalisation à 7 milliards de dollars.

Alors que l’entreprise n’est pas rentable, ces nouveaux fonds devraient être utilisés pour recruter de nouveaux ingénieurs et renforcer l’e-commerçant sur le mobile. Ils permettront également d’affronter la concurrence d’Amazon qui a récemment débarqué en Inde, et d’eBay qui a renforcé sa participation au capital de Snapdeal, un concurrent indien, dans le cadre d’un tour de table de 134 millions de dollars en février.

Fondé par deux anciens d’Amazon

Lancé en 2007 par deux anciens d’Amazon, Flipkart était initialement spécialisé dans la vente de livres à des tarifs en dessous de ceux du marché. La gamme de produits s’est progressivement étendue avec l’évolution du modèle économique qui a transformé la plate-forme en une véritable marketplace.

La société revendique aujourd’hui 22 millions d’utilisateurs enregistrés (sur 250 millions d’internautes dans le pays) et plus de 3 000 e-marchands. Elle avait annoncé en mars dernier avoir franchi le cap du milliard de dollars de biens vendus sur les 12 derniers mois.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Flipkart, le principal e-commerçant en Inde, lève 1 milliard de dollars
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Quels enseignements pouvons-nous tirer de la crise actuelle pour le futur des marketplaces?
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
Copy link