ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerceTech

Fondée par une Française, la start-up Front lève 1,5 million de dollars

La start-up Front vient de lever 1,5 million de dollars auprès d’un groupe d’investisseurs de la Silicon Valley, sur un objectif total de 2,5 millions de dollars. La société, fondée par une Française, Mathilde Collin, édite une plate-forme de gestion des e-mails.

Elle permet de désigner plus facilement la personne la plus appropriée pour répondre à un courriel envoyé à une adresse générique de l’entreprise (exemple: service marketing, service des ressources humaines…), ou encore d’éviter les interminables transferts d’e-mails en interne entre les salariés. Ces derniers peuvent, depuis le logiciel commercialisé en Saas, commenter directement les e-mails de façon centralisée et organisée. Un centre de notifications permet ensuite d’être tenu à jour des dernières activités, évitant les allers-retours permanents dans la boîte de réception.

Issue du Y Combinator

Fonctionnant sous Mac, Windows et sur mobile, la solution intègre également un outil pour partager avec les autres collaborateurs les réponses à formuler aux questions les plus fréquemment posées et gagner ainsi du temps. L’administrateur peut ensuite obtenir des analyses détaillées sur l’utilisation des e-mails.

Pour toucher un panel plus large de clients, Front intègre également une gestion collaborative des SMS. La société, qui a lancé l’application en juin, était membre du Y Combinator, va relocaliser ses activités en Californie pour rester proche de ses nouveaux investisseurs.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Fondée par une Française, la start-up Front lève 1,5 million de dollars
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer