A la uneActualitéEuropeTech

Free et Bouygues Telecom au coude-à-coude en nombre d’abonnés mobiles

Les indicateurs chez Iliad, maison-mère de Free, sont au vert. Le groupe a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 7% à 2,2 milliards d’euros sur le premier semestre 2015. Free Mobile a engrangé 820 000 nouveaux abonnés, permettant à l’opérateur de s’arroger 16% de parts de marché, avec près de 11 millions d’abonnés (10,9). Il talonne ainsi de plus près Bouygues Telecom, légèrement devant, avec 11,4 millions d’abonnés mobiles.

Le résultat net du groupe progresse, lui, de 16% à près de 163 millions d’euros. De bons résultats qui masquent un phénomène : la guerre des prix n’est pas gratuite pour l’opérateur.

Les nouveaux contrats sur les offres de téléphone fixe explosent sur le premier semestre à +36%, soit 10 points de plus qu’en 2014. Mais les 123 000 nouveaux abonnés (net de résiliation) dans le haut débit et très haut débit ont été recrutés grâce à des promotions très offensives, pour écraser les offres concurrentes. Résultat, l’ARPU (Average Revenue Per Unit), qui concerne 5,9 millions d’abonnés mobiles, tombe à 34,5 euros, alors qu’elle se situait au-delà de 35 euros sur l’ensemble de l’année 2014. Iliad parvient à compenser cette perte grâce à ses nouveaux recrutements et à l’augmentation de son chiffre d’affaires sur l’activité fixe, précise le groupe.

Free déçoit en Bourse

Si Free est prête à tailler dans le gras en réduisant ses marges sur le fixe, c’est aussi parce qu’il a adossé à ses offres mobiles de nombreux avantages, réservés à ses clients Freebox. Une stratégie qui peut s’avérer payante si, pour prendre de l’avance sur ses concurrents, il peut innover plus vite sur «la convergence» mobile et box avec de nouveaux services, et sur le «broadband» (voix et data).

A la Bourse de Paris, le titre perdait 4,47% en milieu d’après-midi en raison notamment des investissements importants réalisés par l’opérateur pour le lancement de sa Freebox mini 4K. Ces investissements pèsent sur la trésorerie du groupe. Ils ont augmenté de 200 millions d’euros, à près de 613 millions d’euros en juin 2015, par rapport à un an plus tôt. Le groupe a aussi annoncé poursuivre ses investissements sur le très haut débit mobile (THD).

Lire aussi : Free lance une box d’entrée de gamme compatible avec Google TV, la « Freebox mini 4K »

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This