A la uneActualitéFrenchWeb DayManagement

[Frenchweb Day RH] Pierre-Marie Argouarc’h (La FDJ) «Je suis le prototype du DRH qui a occupé tous les postes dans une direction RH…»

Ils sont les prochains speakers du FrenchwebDay RH du jeudi 17 mars. Chaque jour, retrouvez le portrait «100% RH» de l'un de nos intervenants.

Aujourd'hui découvrez le portrait dPierre-Marie Argouarc'h, Directeur des Relations Humaines et de la transformation du Groupe Française des Jeux. ​

(R)évolutions dans les RH? 

La fonction RH a longtemps été le parent pauvre des outils informatiques mis à disposition dans l’Entreprise. Depuis une dizaine d’années, existent  enfin des outils simples, accessibles par tous sur le web, en mode SAAS. Plus récemment encore, la fonction RH s’est vue offrir de nouveaux services numériques innovants grâce à la naissance d’une collection structurée de startups spécialisées dans le domaine RH. La mise en réseau des collaborateurs, entre eux avec les acteurs de leur écosystème, abolie de nombreuses frontières (géographiques, hiérarchiques, métiers) et permet de révéler des gisements inédits de performance. Elle permet la diffusion à tous les étages de l’entreprise d’informations plus nombreuses et plus accessibles et fait émerger de nouveaux talents, jusqu’ici plus difficiles à détecter. Nous sommes donc bien au cœur du rôle et des missions de la DRH: développer la richesse humaine et valoriser la réussite collective bien plus que la réussite individuelle…

Pourquoi les RH ?

Autant que je m’en souvienne, j’ai toujours été passionné par les relations humaines. J’ai toujours aimé la découverte de l’autre et l’animation d’équipe. C’est tout naturellement qu’après mes études supérieures, je me suis destiné aux métiers RH. Je suis le prototype du DRH qui a occupé tous les postes qu’on peut occuper dans une DRH.  Que ce soient avec mes 15 ans de fusion/acquisition chez Generali ou 3 ans de logistique dans la grande distribution chez Intermarché ou encore depuis 7 ans à la Française des Jeux pour accompagner son ouverture à la concurrence, ce qui me caractérise, c’est l’expertise dans la transformation de l’entreprise et la mobilisation des femmes et des hommes au service de la performance globale. J’ai fait évoluer mon titre de Directeur des Ressources Humaines (qui ne m’a jamais plu) vers un titre de Directeur des relations humaines et de la transformation. Ma mission c’est de porter la transformation organisationnelle, managériale, digitale et humaine dans l’entreprise.

Quels bouleversements pour les entreprises ?

L’émergence du digital dans la vie professionnelle est une réalité que la DRH doit prendre totalement en compte. La raison en est simple et incontournable : prolongeant au bureau leurs usages personnels, les collaborateurs sont de plus en plus nombreux à y utiliser les nouveaux outils d’information et de communication qu’Internet met à la disposition de tous. Mais, pour ne pas être subi, ce changement doit être accompagné. La DRH qui se situe réellement au cœur de la transformation de l’entreprise doit saisir cette opportunité majeure de développement de la performance. A l’heure où chacun vante, à juste titre, les effets bénéfiques des outils et dispositifs collaboratifs et de l’intelligence collective sur la capacité d’innovation et d’accélération des entreprises, il ne faut pas hésiter à ouvrir librement les accès, à partir du poste de travail à Facebook, Twitter, LinkedIn … et à mettre en place un réseau social d’entreprise. Considérant la finalité de ces outils, plus que leurs caractéristiques techniques, le DRH doit prendre l’initiative et ne pas les laisser entre les seules mains des DSI, au risque que ces projets ne soient ramenés à de simples évolutions d’outils informatiques sans même prendre en considération les usages des collaborateurs. Car ce qui est en jeu dans la révolution numérique qui touche l’entreprise est bien avant tout d’ordre humain, donc RH. En la matière, l’outil n’est rien, c’est ce qu’on en fait qui fait émerger de la performance collective. Pour faire vivre ces nouveaux modes de travail, le DRH doit s’appuyer sur ses propres équipes RH, pour le pilotage des nouveaux espaces collaboratifs numériques et l’animation des communautés qui s’y forment, sur les lignes managériales, pour l’exemplarité, et sur l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise, désormais en réseau. Il suffit de mettre en place un réseau social d’entreprise pour voir le foisonnement d’idées innovantes et d’échanges ou encore la vitesse inédite d’accès à l’information et donc à la résolution de problèmes.

Code du travail : quels changements à l’heure du numérique?

La réforme du code du travail est un serpent de mer que chacun veut réformer. Ce qui est bien avec le numérique, c’est qu’il n’a pas de frontière et qu’il finira par s’imposer à tous. Au-delà de la réforme du code du travail qui prendra du temps, et afin d’être en phase avec le perpétuel renouvellement que le numérique opère à notre société, la responsabilité de l’Entreprise, c’est de négocier au plus vite en interne de nouvelles modalités de fonctionnement. Déjà sur les bases actuelles, il y a des tas de choses à faire, c’est pourquoi il faut au plus vite, négocier des accords pour « Mieux vivre et travailler ensemble à l’ère du numérique » 

 

[tabs][tab title= « L’événement: »]
Pierre-Marie Argouarc'h, interviendra lors du Frenchweb Day RH.

Pour voir la page dédiée à l'événement, cliquez-ici.

Pour vous inscrire, cliquez-ici.

E62A5616

 

[/tab][/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire-Amance Prevost

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This