FrenchTechNancy

[FrenchWeb Tour Nancy] Pharmagest, l’e-santé made in Lorraine

Fondé en 1984, le groupe Pharmagest s’est spécialisé très rapidement dans l’informatique officinale.

Coté en bourse depuis le début des années 2000, Pharmagest a également la particularité d’appartenir à une coopérative de pharmaciens depuis 1998. Ses propres actionnaires sont donc également ses clients. Une situation atypique qui permet ainsi au spécialiste de l’e-santé de sonder directement les besoins du marché.

Dirigé depuis 2010 par Dominique Pautrat, Pharmagest compte aujourd’hui une équipe de plus de 750 collaborateurs, qui se dote de 40 à 50 nouvelles recrues chaque année.

S’appuyant sur une base de plus de 10 000 clients professionnels, le groupe revendique un chiffre d’affaires 2012 de 107 millions, en hausse de 15%.

Aujourd’hui, sa branche informatique dédiée aux pharmaciens représente 80% de son activité. Pharmagest a toutefois élargi son champ d’action au fur et à mesure de sa croissance et propose, entre autres, des solutions e-marchandes, de e-learning et une application mobile téléchargée plus de 100 000 fois.

Dominique Pautrat, directeur général de Pharmagest, revient pour FrenchWeb sur la politique d’acquisition du groupe et l’investissement de la région dans le domaine de l’e-santé.

Les chiffres clefs de Pharmagest :

  • Date de création : 1984
  • Rachat par le groupe Welcoop : 1998
  • Introduction en Bourse : 2000
  • Nombre de collaborateurs : 750
  • Chiffre d’affaires : 107 millions d’euros

 

Bouton retour en haut de la page
[FrenchWeb Tour Nancy] Pharmagest, l’e-santé made in Lorraine
A la rencontre de Clara Chappaz, nouvelle Directrice de la Mission French Tech
[Made in Bordeaux] La SporTech, un secteur qui bouillonne en Aquitaine
Maxime-Feyeux-Kevin-Alessandri-TreeFrog-Therapeutics
TreeFrog Therapeutics lève 64 millions d’euros auprès de BPI, Xange et Leonard Green & Partners
EdTech: IconoClass lève 3 millions d’euros pour se lancer à Londres
Voiture autonome: comment Heex Technologies aide les entreprises à mieux filtrer leurs données
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise