ActualitéBusinessInvestissementsTech

[3 questions à] Bruno Walther: « Captain Dash pourrait boucler une nouvelle levée de fonds avant la fin de l’année »

La solution d’aide à la décision pour les CMO a été créée par Gilles Babinet et Bruno Walther. Elle est disponible sur iOS. 

Imaginée par Gilles Babinet, ex-président du CNNum et Digital Champion à Bruxelles, et Bruno Walther, la solution Captain Dash permet de synchroniser l’ensemble des éléments qui impacte un comportement d’achat (datas, flux d’information internes et externes, analyses prédictives), et de réaliser des dashboards pour piloter des opérations marketing.

Après plusieurs années de développement et une levée de fonds de 1,5 million d’euros, l’application a été lancée sur iOS il y a tout juste un mois, après une version sous Windows 8 qui avait généré 30 000 téléchargements. Sans vouloir communiquer sur un nombre de téléchargements précis, les co-fondateurs spécifient qu’en l’espace d’une semaine, l’application iOS a déjà été « featurée » par Apple en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Objectif : être dans le top 10 mondial de la catégorie business à la fois sur iPad et sur Windows 8.

Frenchweb revient en détails sur le business model et les prochains axes de développement de cette jeune start-up, avec Bruno Walther, rencontré en 2010.

captaindash-application-ios
[FW] Aujourd’hui quels sont vos principaux clients et qu’en est-il de votre business model ?

Bruno Walther: « Nous sommes focalisés sur le marketing et nous nous adressons généralement aux CMO. Notre solution est utilisée, entre autres par l’Oréal, Pages Jaunes, GDF Suez ou encore Mediamétrie. Nous avons mis en place un mode SaaS. Les clients payent des coûts de setup et un coût de licence mensuel. (Ndlr : le coût moyen de la solution s’élèverait à 1 500 euros par mois et par marque) Nous avons opté pour une version freemium pour que les prospects puissent découvrir une version minimaliste de l’application et réaliser, seuls, de la pertinence du concept. »

[FW] Plusieurs mois de développement ont été nécessaires pour mettre au point cette solution. Combien de collaborateurs comptez-vous et quels sont leurs profils ?

Bruno Walther: « Nous comptons aujourd’hui une trentaine de collaborateurs, repartis à 50/50 entre la France et la Tunisie. Il s’agit essentiellement des ressources affectées à la R&D du produit. Notre équipe est majoritairement composée de data scientists et d’ingenieurs Big Data que nous recrutons à la sortie des grandes écoles (X, Mines…). »

[FW] Tablez-vous sur expansion à l’international avec un pays en particulier ? Une nouvelle levée de fonds en vue?

Bruno Walther: « Nous pensons que le « play » de Captain Dash est aux Etats-Unis. Nous y lançons nos opérations. Nous finalisons la signature de nos premiers clients et y avons déjà un collaborateur. Gilles Babinet (mon associé) passe en ce moment beaucoup de temps dans les avions.

Avec un produit sec qui répond aux besoins de dashboarding et de gestion de la data des directions marketing, nous passons à un nouveau stade de la société. La commercialisation massive du produit et l’expansion de la société. Et pour soutenir cette ambition nous allons probablement boucler une levée de fonds avant la fin de l’année. »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[3 questions à] Bruno Walther: « Captain Dash pourrait boucler une nouvelle levée de fonds avant la fin de l’année »
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
[Webinar] Datavisualisation: mesure moi si tu peux
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba