ActualitéData RoomStartup

FullSix lance l’incubateur Full Booster

Jean-Michel Neyret (ex-SFR) et Marco Tinelli, président de FullSix Group, viennent d’annoncer la mise en place de Full Booster, un incubateur destiné à accompagner et à accélérer les projets « early-stage » du monde digital.

Dirigé par Jean-Michel Neyret (ex-SFR), l’incubateur compte s’appuyer sur ses propres équipes expertes mais également sur
l’ensemble des ressources de FullSix Group : études, expertises marketing, medias, digitales, et technologiques.

Full Booster s’est donné comme mission de soutenir les projets dès leur gestation et d’aider les « porteurs d’idées » à cadrer leur projet, à structurer leur offre et à en accélérer la mise en œuvre. L’idée est également de contribuer à une démarche pro-active en accompagnant les entrepreneurs, capables d’innovation et de créativité, et en transformant les projets en entreprises créatrices de valeur et de business.

Aucun critère spécifique n’est requis. Les projets sont simplement sélectionnés en fonction de leur pertinence et de leur viabilité.

L’incubateur est déjà actif. En effet, deux projets ont déjà rejoint le dispositif. Il s’agit de :

  • Urban Safari, une application mobile alliant le local et le social, à travers la réalité augmentée.
  • D for Deals, un site d’enchères inversées.

Très dynamique, la semaine dernière, le groupe de communication européen Fullsix s’est offert Novalem, agence d’optimisation pour les moteurs de recherche spécialisée dans le référencement naturel.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
FullSix lance l’incubateur Full Booster
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués