ActualitéArts et CultureBusinessIndustrieMarketing & CommunicationRetail & eCommerceStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Euveka, la start-up des mannequins robots évolutifs et connectés

Fondée en 2011 par Audrey-Laure Bergenthal, Euveka est une start-up drômoise spécialisée dans les technologies robotiques liées à la morphologie et au biomimétisme.

Plus de détails avec Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice de Euveka:

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Avant prototyper un vêtement c’était travailler sur un support rigide et éloigné de la réalité du corps humain, chez Euveka nous avons développé la nouvelle génération du mannequin de bois pour créer, produire et vendre des vêtements à la taille exacte. Evolutifs, connectés et pilotés par un logiciel de conception dédié aux professionnels du textile, cette solution permet de contrôler précisément chaque étape du prototypage et de personnaliser des vêtements à la taille souhaitée et sans se tromper.

Quelle est votre proposition de valeur?

Notre ambition est de permettre à la filière du textile et de l’habillement l’accès à de nouvelles technologies de production dans le but de faciliter la transition de ces industries vers le numérique, la digitalisation et la personnalisation. Par ailleurs, à travers ce projet nous menons une réelle politique sociale et environnementale caractérisée par un mannequin 100% « made in France » et développé en grande partie en Drôme.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Notre solution s’adresse à l’ensemble de l’industrie textile, du Prêt-à-Porter à la Haute-Couture, mais aussi à des secteurs plus spécifiques comme le sport, le médical, la sécurité ou même l’aérospatiale ! Plusieurs facteurs incitent les professionnels à s’intéresser de près à notre innovation :

Tout d’abord, cela leur permettra de travailler sur un outil à la pointe de la technologie avec des données mathématiques objectives qu’ils pourront collecter par la suite. Aussi, les utilisateurs pourront travailler plus en confort, avec des données mathématiques objectives, à l’aide d’un logiciel de conception qui retrace tous leurs travaux de création. Enfin, parce qu’il est de plus en plus important de faire attention à son empreinte écologique, les marques pourront réduire leurs déchets textiles en faisant moins de prototypes.

Quel est votre plan de développement?

     – sur le plan produit / service :

Actuellement nous avons développé le buste version femme de l’offre business. A terme, nos solutions robotiques s’articuleront en 3 offres (business, premium, sur-mesure), allant des fonctionnalités les plus basiques aux plus avancées. Ces offres seront adaptées en fonction des corps de métier, des moyens et des demandes des professionnels. Nous développerons les gammes Hommes et Enfant et intègrerons des capteurs pour mesurer la pression du textile, le choc, la toxicité… etc

     – croissance de l’entreprise :

Nous sommes actuellement 30 personnes et nous gérons une hypercroissance en interne. Nous prévoyons d’être plus d’une centaine l’année prochaine, c’est pourquoi, avec le soutien de l’Agglomération, le parc d’activités de Rovaltain à Alixan prévoit la construction d’un nouveau site industriel. Euveka disposera d’une surface adéquate afin de réunir tous les pôles et de créer sa propre usine et laboratoire de recherche.

     – internationalisation?

Nous avons recensé de très fortes demandes des marchés US, Sud-américain et Indo-Asiatique et envisageons de nous y implanter dans les prochaines années.

Quels sont vos enjeux?

– marché : Nous souhaitons pouvoir répondre à toutes les demandes du marché dans les secteurs spécifiques du médical, de la sécurité, de l’automobile, de l’aérospatiale, de la cosmétique… L’enjeu est de proposer un outil adapté à leur besoin.

– business : Pour s’assurer une croissance accélérée, nous voulons travailler en priorité avec des grands comptes. Nous avons la chance d’avoir une innovation nous permettant d’ouvrir énormément de porte, c’est une formidable opportunité.

– financier : Nous avons des enjeux financiers important pour garantir l’accroissement de la startup, notre stratégie est confidentielle mais nous allons livrer pour cette année en France 80 robots Eminéo, version Femme.  

– RH :  Notre ambition est de créer une entreprise libérée, un « Best place to work ». Pour cela nous participons à un dispositif d’appui à l’innovation sociale en accompagnement avec la région Rhône-Alpes.

Qui sont vos concurrents?

Notre principal concurrent est le Idummy chinois. Les différences principales avec les mannequins d’Euveka sont tout d’abord qu’il n’y a pas de mesure précise par axes avec répartition dos-devant ni la prise en compte de la diversité morphotype avec l’âge ou l’origine géographique. Par ailleurs, leurs technologies ne présentent aucune notion d’anthropomorphisme et d’anthropométrie. Pour finir, leurs mannequins n’intègrent pas de capteurs et il n’y a aucun lien avec un logiciel de traitement des données.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire? Pourquoi?

Elon Musk pour sa vision de l’innovation qui rend possible des choses « impossibles »

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Mon appli banque : Pour consulter mes comptes à tout moment
  • Waze : Pour me déplacer rapidement
  • Linked’in : Pour me tenir au courant de ce qu’il se passe dans mon écosystème
  • Instagram : Pour se tenir au courant des actualités mondaines et technologiques
  • Facebook : Pour parler avec mes amis et famille

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  • Le CES de Las Vegas : Le plus important salon, consacré à l’innovation technologique en électronique grand public.
  • Viva Technology de Paris : L’événement de rassemblement entre Grand Groupes et startups autour de l’ensemble des thématiques de l’innovation
  • SIDO de Lyon : La 4e édition du plus grand showroom européen dédié à l’Internet des objets connectés

Une start-up à nous faire découvrir ?

Nous avons rencontré la startup Skyboy à l’ambassade de France aux États Unis via le programme creative lab. C’est une nouvelle génération d’expériences immersives à 360° née du croisement entre art, audiovisuel, technologie et scénographie territoriale.  Nous avons également eu un partenariat à Station F avec le programme LVMH.

Pour en savoir plus : http://www.sky-boy.com/?lang=fr

Les données clés:

  • Fondateurs : Audrey-Laure Bergenthal
  • Date de création : Novembre 2011
  • Levée de fonds : Oui deux, la première 2015 d’un montant de 1,2M € et la seconde en 2017 pour 2,5 M €.

    Les investisseurs principaux viennent de banques et de partenaire financiers privés.

  • Siège : Valence

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This