ActualitéBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] L-start, l’incubateur féminin en ligne 

L-start a été créée par Sophie Courtin-Bernardo et Dominique Descamps en octobre 2016. La plateforme propose aux femmes de se retrouver en ligne dans un même espace.

Plus de détails avec Sophie Courtin-Bernardo, cofondatrice de L-start.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Sophie-Courtin-BernardoSophie Courtin-Bernardo, cofondatrice de L-start: L-start propose des outils validés et pratiques, des formations ainsi qu’un réseau de plus de 35 professionnelles (expertes et mentors) pour soutenir les entrepreneures à tous les stades de leur développement. Les porteuses de projet trouveront une méthodologie pour démarrer, les jeunes entrepreneures pourront structurer leur développement, quant aux entrepreneures plus confirmées, elles pourront s‘adresser à différentes expertes pour leurs choix stratégiques et sortir de leur isolement.

Quelle est votre proposition de valeur?

Dominique et moi-même sommes toutes deux entrepreneures depuis de nombreuses années avec plusieurs sociétés à notre actif. Notre expérience personnelle et nos différentes rencontres avec de nombreux chefs d’entreprise, nous ont donné envie de créer la plateforme que nous aurions aimée trouver lorsque nous sommes lancées. L-start est un écosystème 100% online pour trouver toutes les ressources dont une entrepreneure a besoin pour accélérer sa croissance dans un environnement bienveillant.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos membres sont aujourd’hui des micro-entrepreneures, des freelances, des indépendantes ou de toutes jeunes start-up qui ont besoin de se structurer tout en rejoignant une communauté de femmes bienveillantes. Elles souhaitent échanger et confronter leurs avancées avec des pairs. Elles recherchent toutes des outils validés pour se structurer et accélérer leur réussite. L’ensemble des ressources disponibles leur permettent de lever les blocages lies à leur activité.

Quel est votre plan de développement?

Maintenant que notre business model fonctionne, que les retours clients et le taux de fidélisation sont très bons, nous allons pouvoir accélérer notre développement commercial pour augmenter notre rentabilité.

Notre développement dans les prochains 12 mois s’appuie sur:

  • La lancement d’une formule intensive de 3 mois avec des services intégrés, pour toutes celles qui souhaitent passer rapidement à l’action en étant accompagné.
  • De nouvelles offres de formations.
  • De nouveaux partenariats pour renforcer notre écosystème entrepreneurial et augmenter notre visibilité.
  • Un effort commercial accru: doubler nos membres d’ici fin 2017.
  • Upgrade de la plateforme. 

 

Quels sont vos enjeux?

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à vouloir créer leur propre activité, entrepreneuriat, projet artistique, profession indépendante pour satisfaire leur valeur et répondre à des contraintes personnelles. Notre plateforme étant entièrement online, nous voulons accentuer notre développement vers la communauté francophone au sens large y compris les expatriées, confrontées à la difficulté de retrouver un emploi et souvent isolées.

Notre business model reposant sur le volume, nous devons travailler à accroître notre notoriété afin de maintenir notre politique tarifaire qui permet à toutes d’accéder à des ressources de qualité.

L’autre point est l’accélération de notre développement. Nous souhaiterions aller plus vite en augmentant nos investissements, nous étudions la possibilité de lancer une campagne de crowdfunding dans les prochains mois. 

Qui sont vos concurrents?

Nous n’avons pas identifié de concurrents directs francophones. Il existe d’autres initiatives autour de  l’entrepreneuriat féminin qui proposent certains de nos services. 

Les deux autres différenciations majeures se trouvent dans l’offre de prix et l’accessibilité. Beaucoup d’initiatives sont onéreuses (coaching individuel) et demande un investissement que beaucoup de solo-entrepreneures ne peuvent pas se permettre ou bien ces initiatives requièrent une présence physique. Notre force: que vous viviez à l’écart d’une grande ville ou dans un pays étranger, que vous souhaitiez développer votre projet tard le soir en gardant votre emploi salarié, vous avez accès à toutes les ressources et au replay des évènements online.

[tabs]

[tab title= »L-start : les données clés »]

Fondatrices : Sophie Courtin-Bernardo et Dominique Descamps

Date de création : octobre 2016

Levée de fonds : aucune

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This