ActualitéBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Ogust digitalise les services d’aide à la personne

Fondé en 2007 par Karim Abichat et Didier Humbert, Ogust est un éditeur de logiciel. La start-up a lancé en octobre 2016 Ogust SelfService. Cette solution e-commerce est destinée aux entreprises de services à la personne pour les aider à planifier, vendre et facturer leurs différents services.

Plus de détails avec Karim Abichat, CEO d'Ogust.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

karim-abichatKarim Abichat, CEO d'Ogust: Ogust a lancé Ogust SelfService, une solution e-commerce dédiée aux entreprises de services à la personne. Jusqu’à présent, aucune entreprise de ce secteur ne proposait la vente en ligne car il était coûteux et complexe de créer un site de vente en ligne de services. Ogust SelfService est un logiciel en mode cloud qui permet aux entreprises de toute taille de créer en quelques clics leur boutique en ligne qui devient une extension de leur propre site internet et permet de planifier, vendre et facturer tous leurs services. 

Quelle est votre proposition de valeur?

L’installation de notre service est gratuite pour les entreprises de services à la personne qui nous règlent une commission (4 % + 0,40 euros) seulement lors des transactions. 

Grâce à leur boutique en ligne, les entreprises peuvent désormais proposer à leurs clients, utilisateurs finaux des services, de naviguer sur le site, sélectionner le service qu’ils souhaitent (ménage, garde d’enfants, soutien scolaire…), le réserver et payer en ligne, comme pour n’importe quel achat e-commerce. 

Qui sont les utilisateurs de votre solution?

Nous nous adressons aux 34 900 entreprises ou associations de services à la personne, qui sont majoritairement des PME et TPE. Développer une solution e-commerce est généralement hors de portée pour ces structures, techniquement et financièrement. Nous répondons simplement et efficacement, à un prix abordable, au besoin qu’ont ces entreprises d’améliorer l’expérience client en proposant la vente en ligne de leurs services. La solution de paiement est intégrée et les entreprises bénéficient aussi d’un back-office de gestion pour gérer les demandes, les clients et les intervenants. 

Qui sont vos concurrents?

L'e-commerce de services est naissant. Nos concurrents sont principalement des plateformes, telles que l’allemand Helpling, qui mettent en contact les utilisateurs de services à la personne et des autoentrepreneurs. Nous avons choisi de ne pas opérer les services, mais uniquement d’équiper les professionnels des services à la personne. A moyen terme, nous anticipons aussi l’arrivée des GAFA dans le secteur des services à la personne. 

Nous sommes du côté des entreprises de services à la personne existantes. Nous leur donnons les outils numériques pour vendre en ligne, enrichir l’expérience de leurs clients et, ainsi, résister à la montée en puissance des nouveaux entrants. 

Quel est votre plan de développement?

Nous avons lancé notre solution fin 2016 au Québec pour les entreprises locales de services à la personne.L’objectif est de progressivement déployer la solution en Europe mais également en Amérique du Nord. L’étape suivante sera la création d’Ogust Marketplace, une place de marché en marque blanche pour conciergerie et réseaux d’entreprises, toujours dans le secteur des services à la personne. 

Quels sont vos enjeux?

L’un des principaux enjeux pour Ogust est de sensibiliser les entreprises de services à la personne au risque qu’elles encourent si elles ne proposent pas la vente en ligne. La transition numérique est désormais impérative. En effet, des plateformes avec d’importants moyens financiers et technologiques, créées sur le modèle d’Uber dans les transports, viennent déjà les concurrencer en proposant une expérience client enrichie. Les PME et TPE du secteur des services à la personne doivent en prendre conscience.

[tabs][tab title= »Ogust : Les données clés »]

Fondateurs : Karim Abichat et Didier Humbert 

Date de création : 2007

Levée de fonds : Un million d’euros auprès du fonds d’investissement Newfund

Siège : Montreuil

[/tab] [/tabs]

Lire aussi: 7 start-up qui veulent se faire une place sur le marché de la «silver économie»

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This