ActualitéArts et CulturesBusinessStartupStartup du jour

[FW Radar] Soonvibes, la plateforme pour repérer les nouveaux talents musicaux

Lancée en novembre 2012 par Natacha Ordas et Arnaud Guednée, Soonvibes est une plateforme de musique répertoriant les talents prometteurs.

Plus de détails avec Natacha Ordas, CEO de Soonvibes.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Natacha-soonvibesNatacha Ordas, CEO de Soonvibes: La production de musique est devenue accessible (avènement du home studio et des bedroom producers) et Internet permet à tous les artistes de partager et diffuser leur musique. Il y a donc de plus en plus de musiques disponibles mais aucun acteur qui filtre ce contenu.

Cela pose problème pour les artistes qui souhaitent émerger et pour les labels qui souhaitent trouver, signer les plus talentueux.

C’est à cette problématique que Soonvibes répond et qui va s’accroître dans les prochaines années au fur et à mesure de l’expansion d’Internet dans tous les pays émergents.

Quelle est votre proposition de valeur?

Nous permettons de découvrir les jeunes talents dans les musiques électroniques. C’est un agent digital qui match les musiques, artistes à plus fort potentiel de succès avec les labels et autres professionnels de la musique.

Nous sommes donc un tremplin pour les jeunes artistes que nous aidons à se faire connaître, signons dans les labels, propulsons sur les scènes des plus beaux festivals électro (la TechnoParade, le Sismix Marrakech, Marvellous Island, l’Amsterdam Dance Event…). Nous facilitons aussi le travail des labels pour repérer le plus rapidement possibles les artistes et les titres à signer.

Aujourd’hui, nous recevons plus de 2 000 nouvelles musiques non signées par mois et, en moyenne, 20 musiques sont sélectionnées pour la Talent POOL, notre programme d’accélération de carrière. La moitié des musiques sont ensuite signées dans des labels et de nombreuses autres opportunités sont proposées comme le fait d’être playlisté sur une radio comme Virgin ou sur une chaîne Youtube à forte audience.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Aujourd’hui, les utilisateurs sont principalement les artistes qui reçoivent des feedbacks sur leurs musiques de la communauté (DJs, fans de musiques, pros) et qui, pour les plus talentueux, entrent dans notre Talent POOL.

La plateforme est aussi utilisée par les labels mais aussi d’autres professionnels comme des organisateurs de festivals pour repérer des DJs prometteurs. Par exemple, le SummerSound festival a fait jouer 8 artistes Soonvibes aux côtés de Madeon, Afrojack, Martin Solveig, sur sa Mainstage cet été du 3 au 6 août. Nous avons ainsi lancé en Juin, à l’occasion de la fête de la musique, la Talent POOL Live pour répondre à cette demande.

Enfin, on cible de plus en plus les amateurs de musiques et diggers qui viennent écouter, noter, playlister des musiques en exclusivité.

Quel est votre plan de développement?

Nous lançons, dans 3 mois, notre application type «Tinder de la musique» qui reprend le blind rating des musiques de notre version desktop. L’objectif est d’élargir notre cible et de toucher toujours plus de listeners, amateurs de musique.

Nous souhaitons renforcer notre présence sur les plateformes de streaming. Le récent partenariat stratégique conclu avec TuneCore va dans ce sens-là.

Nous travaillons ainsi avec des influenceurs, youtubeurs, comme Séan Garnier, afin de leur proposer un catalogue de musiques tendances, exclusives, qualitatives pour leurs vidéos et créons leurs playlists sur les Spotify, Deezer, etc.

Enfin, plus de la moitié de notre audience est internationale avec les Etats-Unis en deuxième position après la France. Nous souhaitons donc développer les partenariats médias, festivals, marques en dehors de nos frontières.

Quels sont vos enjeux?

Nous avons vocation à être leader sur son marché et, a minima, être un acteur incontournable de la découverte d’artistes en France et dans le monde.

Pour cela, nous nouons des partenariats stratégiques avec tous ceux qui valorisent notre contenu: les radios et médias, plateformes de streaming, labels, influenceurs, marques et enseignes, etc.

Nous investissons aussi dans la R&D et travaillons sur l’amélioration continue de notre algorithme de curation des musiques. L’objectif ultime étant de reproduire automatiquement, via un algorithme, le comportement de notre communauté qui écoute et évalue les musiques.

Qui sont vos concurrents?

Nos concurrents sont tous les acteurs qui s’intéressent de près ou de loin à la découverte de jeunes talents. Il y a donc des plateformes comme Soundcloud, Believe, Spinnup, Spinnin Records, KKBB, etc.

Notre force est notre indépendance puisque nous travaillons avec tous les labels, toutes les plateformes, toutes les radios, tous les médias. Nous sommes donc en mesure de proposer un large choix d’opportunités à nos artistes.

Notre différence réside aussi dans les valeurs intrinsèques de notre plateforme où l’on donne à chaque artiste la même chance de pouvoir émerger et de réussir! Cela se traduit concrètement au travers de notre outil de curation de musiques: «le blind rating».

Nous sommes aussi le seul à s’être placé autant en amont de la chaîne de découverte de musique. Pour caricaturer, nous sommes présents lorsque la musique sort tout juste de l’ordinateur. Pour nous, lorsqu’une musique est repérée sur Spotify ou YouTube en étant beaucoup streamée, c’est déjà trop tard.

Les données clés:

  • Fondateurs : Natacha Ordas et Arnaud Guednée
  • Date de création : 27 novembre 2012
  • Levées de fonds : première levée de fonds de 200 000 euros en 2015 et une autre levée avec des business angels du milieu de la musique, tech, media de 500 000 euros en Juin 2017.
  • Siège : Paris

 

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This