BusinessDecode BusinessFW500HR TechIntelligence ArtificielleStartupTV

[FW500] InsideBoard veut impliquer les collaborateurs dans la transformation digitale de leur entreprise

Interview de Michaël Bentolila, co-fondateur d'InsideBoard

Au cours de la décennie écoulée, un terme est revenu avec insistance, au point de devenir un obsession pour les entreprises : la transformation digitale. Indispensable pour perdurer dans un univers qui n’a jamais été autant concurrentiel, peu importe le secteur, celle-ci peut cependant rapidement tourner au fiasco si elle n’est pas bien préparée puis exécutée. «3 projets sur 4 échouent, à cause d’un manque d’onboarding des collaborateurs dans cette transformation», note ainsi Michaël Bentolila. 

Partant de ce constat, il a fondé InsideBoard en 2014 avec son frère Yohan pour replacer les collaborateurs au centre de la transformation digitale de leur entreprise. Cela semble couler de source, mais pourtant, nombre d’entreprises mettent en place une transformation souvent incomprise par leurs employés. 

Or une transformation digitale provoquant des changements dans le travail de chacun avec l’intégration de nouveaux outils et de nouveaux usages, le collaborateur peut rapidement se retrouver perdu si son employeur ne prend pas le temps de lui expliquer concrètement ce qu’on attend de lui dans le cadre de cette mutation numérique. Et un employé qui ne comprend plus le sens de son travail face à l’opacité de son entreprise, c’est un employé démobilisé qui ne voit plus la valeur ajoutée qu’il peut lui apporter.

Un cocktail IA et gamification pour engager les collaborateurs 

Pour remédier à cette situation, les deux frères Bentolila ont développé une plateforme mêlant les codes des réseaux sociaux et la gamification pour rassembler, et surtout engager, les collaborateurs autour d’objectifs communs. «Avec notre approche, l’objectif est de rendre le collaborateur acteur de cette transformation. Il ne faut plus qu’il subisse le changement, mais qu’il aille vers ce changement», explique Michaël Bentolila, co-fondateur d’InsideBoard. Dans cette optique, la plateforme doit permettre aux entreprises de les faire gagner en transparence auprès de leurs collaborateurs. «La transparence libère le potentiel des employés», estime Michaël Bentolila. 

Pour atteindre «l’équation du succès» prônée par InsideBoard, la société s’appuie sur l’intelligence artificielle, de manière à recommander les formations et les contenus pertinents pour activer les bons leviers favorisant l’adoption du collaborateur dans la transformation digitale de son entreprise. Quand on sait que le patron de Google, Sundar Pichai, a admis récemment «avoir vraiment du mal à (mettre en place) la transparence à grande échelle» dans son entreprise, on se dit qu’InsideBoard a une belle carte à jouer outre-Atlantique… Cela tombe bien, la start-up française dispose de bureaux à San Francisco et New York. A ce jour, elle revendique une trentaine de clients, dont Deloitte, Adecco, PSA et Audi, soit 100 000 collaborateurs qui utilisent la plateforme d’InsideBoard. 

InsideBoard : les données clés

Fondateurs : Michaël Bentolila et Yohan Bentolila
Création : 2014
Siège social : Paris
Secteur : RH
Activité : engagement des collaborateurs dans la transformation digitale
Effectifs : 80 collaborateurs

FW500 : le classement des 500 entreprises de la Tech française

Pour la quatrième année consécutive, FrenchWeb établit un panorama des entreprises de la Tech française, qu’elles soient start-up, PME ou grands groupes : le FW500.

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leur potentiel, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.

En partenariat avec :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[FW500] InsideBoard veut impliquer les collaborateurs dans la transformation digitale de leur entreprise
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link