ActualitéTech

Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »

Interview de Jacques de la Riviere, CEO et cofondateur de Gate Watcher

Gatewatcher développe une plate-forme « Trackwatch » permettant de détecter les intrusions malveillantes et s’attaque au marché de la cyber sécurité. Entretien avec Jacques de la Riviere, CEO et cofondateur de Gate Watcher.

  • La prospection est-elle encore nécessaire pour les entreprises de cybersécurité ?
  • Quels objectifs derrière le rachat de LastInfoSec ?
  • Comment se situe le secteur français de la cybersécurité en Europe ?

Jacques de la Riviere, CEO et cofondateur de Gate Watcher, répond à ces questions.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Jacques de la Riviere, CEO et cofondateur de Gate Watcher :

Vous pouvez écouter l’émission DECODE Business sur Apple PodcastSpotifyDeezer, etc.

  • DECODE VCdécouvrez les meilleurs investisseurs, leur vision, leurs pratiques
  • DECODE Exitcomment se déroule une cession d’entreprise ? Découvrez les dessous des ventes de startups
  • DECODE CTOdécouvrez les CTO des plus belles startups et entreprises de la French Tech
  • DECODE RHdécouvrez les DRH les plus inspirants et leurs meilleures pratiques
  • Decode de la semaineRichard Menneveux et ses invités décryptent l’actualité de la Tech dans le monde
  • WildCard: notre sniper Joseph Postec partage son regard sur l’actu de la Tech sur un ton décalé
  • Silicon Carne: l’actualité de la Valley vu par Carlos Diaz et ses invités
Bouton retour en haut de la page
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux