ActualitéBusinessTech

Geodis (SNCF) teste un chariot élévateur télécommandé, une première mondiale

AFP

Le logisticien Geodis, filiale de la SNCF, a présenté mercredi un chariot élévateur télécommandé à distance, pouvant être piloté à des milliers de kilomètres des entrepôts. Ce concept, présenté comme une première mondiale, a été développé dans le cadre du programme d’innovation interne de l’entreprise, a précisé Geodis dans un communiqué.

Un logiciel de contrôle à distance de la start-up américaine Phantom Auto a été adaptée sur un chariot élévateur Fenwick. Il permet au cariste virtuel d’avoir sur son écran une vue, en temps réel, de l’environnement autour de chaque véhicule. « Un conducteur à distance peut ainsi piloter plusieurs chariots élévateurs situés dans différents entrepôts, à différents moments de la journée, le tout à partir d’un emplacement central , a souligné Geodis.

«Augmenter la sécurité globale dans les entrepôts»

La filiale de la SNCF ne dispose pour l’instant que d’un prototype et aucune décision n’a encore été prise quant à l’industrialisation du concept, a précisé une porte-parole à l’AFP. L’idée est selon l’entreprise d’«augmenter la sécurité globale dans les entrepôts», notamment en réduisant le nombre de personnes physiquement présentes, mais aussi de « créer de nouveaux emplois pérennes d’opérateurs à distance pouvant être assurés dans un environnement de bureau ».

Geodis pointe à cet égard la possibilité d’«embaucher des personnes souffrant de handicap physique ne pouvant utiliser les chariots élévateurs classiques, ou étant historiquement peu représentées dans le secteur ». On pourrait aussi, selon le logisticien, « recruter dans des régions éloignées des entrepôts, y compris les zones où le taux de chômage est plus élevé ». Il ne précise pas si la main d’oeuvre y serait moins chère.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Geodis (SNCF) teste un chariot élévateur télécommandé, une première mondiale
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse