ActualitéBusinessMarketing & Communication

Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Google a prévenu cette semaine les annonceurs qu’il comptait augmenter de 2% à partir de mai le tarif des publicités diffusées sur sa plateforme en France et en Espagne pour compenser le coût de la taxe dite « Gafa » appliquée en France depuis 2019 et depuis cette année en Espagne. Cette hausse doit « couvrir une partie des coûts liés à la mise en conformité avec la législation fiscale sur les services numériques en France et en Espagne », a expliqué Google aux annonceurs dans un courriel consulté par l’AFP, confirmant une information du Monde.

La France avait adopté en juillet 2019 une taxe de 3% sur le chiffre d’affaires des géants du numérique dépassant 750 millions d’euros d’activité mondiale. En Espagne, le gouvernement a approuvé définitivement début octobre la création d’une taxe de 3% sur les revenus générés par certaines activités des géants du numérique. « Nous regrettons cette décision, qui va amputer la capacité des marques à investir à un moment où l’ensemble des entreprises traverse une crise inédite », a réagi auprès de l’AFP le directeur général de l’Union des marques Jean-Luc Chetrit. Google n’a pas donné suite aux sollicitations de l’AFP.

400 millions d’euros en 2019 en France

Avant Google, géant de la recherche sur Internet qui domine avec Facebook le marché de la publicité, le leader du e-commerce Amazon avait mis en oeuvre dès octobre 2019 une hausse de 3% des tarifs appliqués aux vendeurs hexagonaux sur sa plateforme. Apple lui a emboité le pas en septembre 2020, en augmentant les commissions prélevées sur les développeurs qui vendent des applications sur sa plateforme, en France mais aussi en Italie et au Royaume-Uni.

En adoptant une taxe Gafa en 2019, la France s’était positionnée comme un pays pionnier en matière d’imposition des « Gafa » (acronyme désignant Google, Amazon, Facebook et Apple) dont les impôts sont souvent sans rapport avec le montant de leurs bénéfices et qui ont été les grands gagnants en 2020 de la pandémie de Covid-19.

Cette taxe « Gafa » a rapporté environ 400 millions d’euros en 2019 en France et a été de nouveau prélevée en 2020, malgré les menaces de représailles de l’administration Trump qui avait également fait échec aux négociations dans le cadre de l’OCDE pour réformer la fiscalité internationale de ces entreprises. Mais l’élection du président américain Joe Biden en janvier a changé la donne et l’OCDE table désormais sur un accord sur la taxation des multinationales lors du G20 Finance du 9 et 10 juillet.

Bouton retour en haut de la page
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media