A la uneFinTechLeade.rs

Hello bank! entre dans la course aux nouveaux usages

Branle-bas de combat du côté des groupes bancaires historiques. Avec les offensives de N26 en France, la nouvelle banque 100% mobile d'Orange avec Orange Bank dès cet été… le groupe BNP Paribas, qui a lancé l'offre Hello bank! en 2013, est attentif aux transformations de son marché. Face à ses principaux concurrents (Monabanq, Fortuneo, ING Direct, Boursorama), la banque teste en permanence de nouveaux usages afin de séduire les digital natives. Pour riposter à cette accélération dans l'adoption des usages en B2C, le groupe aux 189 000 salariés (dont 520 à Hello bank!), a aussi mis la main sur Compte Nickel, qu'elle devra intégrer à ses services, tout en tentant d'être aussi agile qu'un pure player.

En France, la filiale 100% numérique de BNP Paribas revendique 240 000 clients, sur un total de 2,4 millions avec les quatre autres pays où elle est présente (Allemagne, Autriche, Belgique, Italie). Pour attirer une nouvelle clientèle, elle n'hésite pas à mettre en avant sa technologie de réalité virtuelle permettant de visualiser ses différents comptes, comme l'explique Julie Lambertod, responsable Marketing Digital Experience à l'occasion de la conférence Leade.rs.

Siège: Paris / Groupe BNP Paribas

Date de création : 2013

Lire aussi: La FinTech Compte-Nickel passe dans le giron de BNP Paribas

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Hello bank! entre dans la course aux nouveaux usages
FinTech: Adyen a enregistré un bénéfice net de 204 millions d’euros en 2019
[DECODE Retail] Square, la FinTech de Jack Dorsey, sur les rails d’une rentabilité durable ?
FinTech : la licorne britannique Checkout.com s’offre la startup française ProcessOut
FinTech: Revolut lève 500 millions de dollars pour poursuivre son intense expansion internationale
FinTech: Credit Karma sur le point de se faire racheter pour 7 milliards de dollars
Cryptomonnaie: malgré de nombreux désistements, Shopify rejoint le projet Libra de Facebook
Copy link