AcquisitionActualitéEuropeMarketing & Communication

Hi-Media rachète 3 régies d’Orange à l’international: « nous voulons leur faire atteindre l’équilibre en 2015 »

« Le marché de la communication digitale au Mexique et dans la partie hispanophone de l’Amérique du Sud devrait croître de 25% cette année, à 3 milliards de dollars » rappelle Cyril Zimmermann. Hi-Media, le groupe de communication digitale qu’il dirige, compte bien se tailler la part du lion. Il annonce ce lundi un nouvel accord: le rachat des régies publicitaires d’Orange implantées au Mexique, aux Etats-Unis et en Espagne.

Le montant de la transaction n’est pas communiqué.

« Nous avons fait ce choix pour aller rechercher la croissance, lance Cyril Zimmermann. Le marché espagnol devrait rebondir de 6 à 10% cette année (et même de 50% sur la partie publicité sur mobile)». Avant de poursuivre: « le marché de la communication digitale sur l’Amérique du Sud (hors brésil) et le Mexique devrait peser 3 milliards de dollars».

« Nous allons déployer sur ces zones les offres RTB, mobile, vidéo et native advertising déjà testées en Europe » 

Jusque là, Hi-Media n’était pas présent sur le marché américain. Le groupe fera face à la concurrence du leader du marché de la publicité digitale ciblant la population hispanophone sur cette zone: Batanga.

Les trois filiales de Orange sur le point d’être rachetées représentent une quarantaine de personnes au total, dont une vingtaine travaillant dans la péninsule ibérique. Ces filiales (à l’exception de celle basée en Espagne) n’étaient pas rentables sur 2014, année lors de laquelle elles ont dégagé 10 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Nous visons d’atteindre l’équilibre sur 2015, pour cela nous allons déployer sur ces zones les offres RTB, mobile, vidéo et native advertising déjà testées en Europe » précise le PDG d’Hi-Media.

Le groupe français avait par ailleurs annoncé mi-janvier le rachat du Français AdMoove, régie publicitaire spécialisée dans le géociblage via mobile. Le montant de la transaction était alors de 2 millions d’euros en numéraire.

166 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014

 

« Nous avons mangé notre pain noir dans les deux dernières années et nous sommes en train de sortir de cette période difficile, grâce à l’innovation et grâce à cette stratégie de croissance externe » estime M. Zimmermann.

Hi-Media Group emploie aujourd’hui 420 personnes dans 8 pays européens et a dégagé 166 millions d’euros de chiffre d’affaires sur 2014. Il publiera ses résultats annuels complets à la mi-mars. La séparation des activités de paiement – annoncée en décembre – devrait être effective au mois de mai, en tous cas avant la fin du premier semestre 2015.

 

 Photo de Une: Cyril Zimmermann, crédits: FrenchWeb

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Hi-Media rachète 3 régies d’Orange à l’international: « nous voulons leur faire atteindre l’équilibre en 2015 »
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager