A la uneData RoomRetail & eCommerceStartupStartup Channel

Ifeelgoods décroche un contrat à 1 milliard de dollars et s’offre un tremplin pour l’Asie

Avec ce contrat, Ifeelgoods espère s’offrir un tremplin pour conquérir l’Asie. La start-up basée à Paris et Palo Alto, spécialisée dans la distribution de cadeaux numériques, vient de signer un contrat avec le groupe japonais de commerce Itochu. Ce dernier représentera l’entreprise pour commercialiser ses offres dans le pays. Au final, 1 milliard de dollars devraient être dépensés dans les trois prochaines années sur la plateforme, sur lesquels Ifeelgoods prélèvera une commission.

Fondée en 2011, Ifeelgoods propose aux marques de récompenser leurs clients avec des cadeaux numériques (places de cinéma, téléchargements sur iTunes, abonnements sur Spotify, ebooks…) afin de les fidéliser. McDonald’s ou Total font notamment partie de ses clients. «L’intérêt des biens digitaux est qu’ils ont valeur faciale beaucoup plus faible, et qu’il y a une notion de gratification qui est instantanée», explique à Frenchweb Michael Amar, le PDG.

La société, qui couvre une trentaine de pays, compte se développer à Singapour, Hong Kong et Taïwan dès cette année. Des discussions sont également en cours en Inde et en Chine. Au final, Ifeelgoods, qui espère franchir les 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, vise les 100 millions d’euros dans les quatre prochaines années. Plus de détails avec Michael Amar, cofondateur et PDG d’Ifeelgoods.

PDG : Michael Amar

Création : 2011

Bureaux : Paris, Palo Alto (USA)

Marché : distribution de cadeaux numériques

Chiffre d’affaires :

  • 2015 : 10 millions d’euros espérés
  • objectif d’ici à 2019 : 100 millions d’euros
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Ifeelgoods décroche un contrat à 1 milliard de dollars et s’offre un tremplin pour l’Asie
AdTech : Ogury lève 50 millions de dollars auprès d’Idinvest
CapitalG (ex-Google Capital) prend une participation minoritaire dans Dataiku
VR/AR : Opuscope lève 3 millions d’euros pour faciliter la création d’expériences immersives
[Livre Blanc] Rapport mondial 2019 sur les applications bancaires et de paiements
[Livre Blanc] 5 étapes pour réduire vos délais de paiement
Revolut lance les prélèvements bancaires au Royaume-Uni
Copy link