ActualitéBusinessStartupTech

[Ils l’ont fait] Ogury, Ulule, Deezer…: les 5 actus de la semaine

Frenchweb a sélectionné les entreprises qui ont rythmé la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Ogury lève 15 millions de dollars pour affronter Facebook et Twitter dans le ciblage publicitaire

ogury-Jean-Canzoneri-Thomas-PasquetOgury, start-up spécialisée dans le ciblage publicitaire sur mobile, annonce une levée de fonds de 15 millions de dollars réalisée notamment auprès du fonds IdInvest, et aux côtés des investisseurs historiques Ventech, Covent Partners et ACG.

Début 2015, elle avait levé 1,5 million d’euros en pré-amorçage, auprès des fonds Ventech, Airtek et Covent. Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet, les deux fondateurs, avaient alors levé «sur un powerpoint», confiaient-il à Frenchweb, alors que le marché du targeting publicitaire attire les investisseurs. Pour rappel, les achats sur mobile ont doublé en un an en France pour atteindre 7 milliards d'euros en 2015. 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Afrimarket lève 10 millions d’euros pour étendre son modèle de marketplace en Afrique

afrimarket_2Afrimarket, la start-up de transfert d'argent vers l'Afrique sous la forme de «cash to goods» (du cash pour des biens), a levé 10 millions auprès de ses investisseurs historiques (dont Orange, Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon), mais aussi de nouveaux, tel le fonds britannique Global Innovation Fund, Proparco (la société de financement de l'Agence Française de Développement) ou encore le business angel Olivier Mathiot. 

En janvier 2015, Orange annonçait entrer au capital de la société dans le cadre d'une levée de fonds de 2,5 millions d'euros en série A. Le montant de cette participation n'avait pas été précisé.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Ulule lève 5 millions d’euros pour imposer son modèle de crowdfunding

Alexandre-boucherot-ululeSix ans après sa création, Ulule opère sa première levée de fonds importante de 5 millions d'euros, réalisée aupès du fonds Citizen Capital, de l'assureur MAIF et du groupe BNP Paribas. Ce tour de table intervient trois ans après un financement en amorçage de 400 000 euros qui lui avait servi notamment à racheter une autre plateforme de crowdfunding. 

Alors que le marché du crowdfunding est occupé par de nombreux acteurs, Ulule, leader français et européen, revendique 1,2 million de membres et une collecte totale de 61 millions d'euros depuis sa création. En 2015, plus de 296 millions d’euros ont été collectés grâce au crowdfunding, soit 95% de plus qu’en 2014. Si le marché est immense, Ulule doit faire face aux poids lourds américains, à l'image de Kickstarter ou Indiegogo, et ceux, qui, pour capter la manne, se placent de plus en plus sur des niches (immobilier, financement PME, cagnottes…)

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Levée de fonds »]

Alkemics, 20 millions d’euros pour faire collaborer PME et grands distributeurs sur sa plateforme

AlkemicsAlkemics, plateforme en SaaS de collaboration entre les marques et les distributeurs, annonce une levée de fonds de 20 millions d'euros réalisée auprès de Cathay Innovation et Serena Capital, avec Index Ventures, Partech Ventures et SEB Alliance, les investisseurs historiques. La solution enregistre sa deuxième levée de fonds, un peu plus d'un an après une levée de fonds de 5 millions d'euros.

Jusqu'ici elle a séduit principalement les grands distributeurs, tel Auchan, dont le besoin est d'unifier de plus en plus le processus de la mise sur le marché d'un produit. De la découverte du produit, à la négocation entre marque et distributeur, à l'échange de données marketing et réglementaires, Alkemics entend digitaliser chaque étape, avant la mise en magasin. 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Prise de contrôle »]

Deezer passe sous pavillon étranger

casque-musiqueC'est désormais officiel, Deezer n'est plus français. Le service de musique en streaming passe sous contrôle du fonds russo-américain Access Industries, détenu par Len Blavatnik, également propriétaire de Warner Music. L'Autorité de la concurrence a approuvé cette opération au début de l'été, permettant à Access Industries de devenir actionnaire à hauteur de 50% au capital de Deezer. Après Captain TrainWithings et Breaz, Deezer est la quatrième entreprise majeure de la Tech française à passer sous pavillon étranger depuis le début de l'année.

Le fonds de Len Blavatnik était devenu actionnaire majoritaire en janvier dernier à l'occasion de la levée de fonds de 100 millions d'euros de Deezer. Auparavant, Access Industries détenait une participation de 26,9% dans le capital de la plateforme de musique en streaming, ce qui plaçait déjà la société en la position d'actionnaire principal. Présent dans le capital de Deezer depuis 2012, Access Industries était soumis à une enquête de l'Autorité de la concurrence dans le cadre de la prise de contrôle de la plateforme française. Et pour cause, le fonds russo-américain détient également Warner Music. Le 24 juin dernier, l'organisme a finalement autorisé l'opération, estimant que la réunion de Deezer et Warner Music sous la même bannière n'affecterait pas le marché.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Crédit photo : Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This