ManagementMarketing & Communication

[Infographie] Pourquoi et comment recruter sur Facebook ?

L’infographie suivante, réalisée par l’équipe d’HireRabbit, montre comment Facebook peut se révéler être un outil efficace en terme de recrutement et concurrencer des services comme LinkedIn, initialement dédié à cette tâche.

A travers cette réalisation, HireRabbit rappelle donc aux marques à quel point Facebook est devenu une place incontournable et qu’une belle interactivité avec les membres de la plateforme peut être à l’origine de recrutements productifs. Une batterie de statistiques vient étayer cette thèse :

  • 84% des demandeurs d’emploi ont un profil Facebook.
  • 73% d’entre eux ont recherché au moins une fois une offre d’emploi sur Facebook l’année dernière.
  • 20% des demandeurs d’emploi ont ajouté des informations professionnelles à leur profil Facebook en 2011.
  • 16% des demandeurs d’emploi ont reçu une recommandation d’offre d’emploi par un ami Facebook.

Pour finir, HireRabbit développe une série de conseils aux marques pour optimiser leurs démarches de recrutement sur la plateforme :

  • Soignez le design de votre page de recrutement.
  • Publiez du contenu intéressant afin de générer du trafic.
  • Ecoutez vos candidats et soyez réactifs.
  • Pour embaucher, optez pour des quizz ou des concours.
  • Partagez l’expérience de vos employés.
  • Communiquez sur les chiffres de votre entreprise.


Vous recherchez un(e) Responsable e-business, Chef de projet, Directeur de clientèle, Webdesigner, Traffic manager… ? Spécialiste des profils digitaux, le jobboard de FrenchWeb.fr est la plateforme idéale pour recruter les meilleurs talents du web. Consultez les dernières offres d’emploi et découvrez nos offres commerciales !

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Infographie] Pourquoi et comment recruter sur Facebook ?
Relation client : ChapsVision met la main sur NP6
Brand content : Getfluence lève 5 millions d’euros
Happydemics
Études d’opinion: regards croisés sur un marché en pleine évolution
Favikon
Influence Marketing : Favikon lève 500 000 euros pour noter les influenceurs
Pourquoi la Cnil inflige-t-elle des amendes de 100 et 35 millions d’euros à Google et Amazon?
Face à un modèle publicitaire contraignant, comment les créateurs de contenus se réinventent