A la uneActualitéArts et CulturesEurope

Kombie, SoundGrabber, Klang…5 start-up qui réinventent le son (à écouter)

A l'occasion du Midem de Cannes, Frenchweb a sélectionné 5 start-up dans le secteur de la musique en compétition (à écouter).

 

Kombie fait le combo entre le selfie vidéo et les événements des marques

Première jeune entreprise de cette série, la start-up australienne Kombie. Installée à Melbourne, cette application propose de mélanger les selfies vidéos, avec les contenus officiels des événements auxquels participe l'utilisateur. La fusion est complète; le contenu officiel, (et donc de marque), vient s'y intégrer à la vidéo personnelle réalisée sur mobile.

[tabs][tab title= »Interview de Barry Palmer, cofondateur Kombie »]

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/05/missy-midem-kombie-2016.mp3″]

Voir l'article en entier

[/tab][/tabs]


SoundGrabber, le Tinder français de la musique, en compétition au Midem de Cannes

Nouvelle entreprise de cette sérieSoundGrabber créée en mars 2016 par Harry Knowlman et Kim Giaoui, deux étudiants de l'Essec. A 25 et 22 ans, ces deux entrepreneurs ont eu une idée: la musique est un vecteur capable de rapprocher les gens. Développée autour de la géolocalisation, l'application mobile permet une rencontre d'un autre type basée sur le partage de goûts musicaux. Autour de soi, des fans de genre musicaux ou d'artistes sur lesquels l'utilisateur a envie d'échanger.

[tabs][tab title= »Interview de Harry Knowlman et Kim Giaoui, cofondateurs de Soundgrabber »]

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/05/C.mp3″]

Voir l'article en entier.

[/tab][/tabs]


Les algorithmes de Mimi Hearing veulent faire du bien aux oreilles

Tout commence par une balade musicale, une chanson pop allemande que présente Bernd Kopin, le business developper de Mimi Hearing, une société berlinoise en compétition au Midem de Cannes. Mimi Hearing Technologies se place sur le marché de la santé, quand, en France, trois jeunes sur quatre ont déjà rencontré des troubles d'audition (Ipsos, 2015). L'entreprise s'intéresse d'ailleurs à toutes les catégories de population qui rencontreraient des problèmes auditifs. Ils seraient 600 millions dans le monde, d'après la start-up qui s'est lancée en 2014.

[tabs][tab title= »Interview de Bernd Kopin, Global Business Development Mimi Hearing Technologies GmbH »]

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/05/B.mp3″]

Voir l'article en entier.

[/tab][/tabs]


Moodelizer adapte la musique aux émotions suscitées par un film

Pour introduire ce podcast, Carl-Michael Herlöfsson, a choisi «un morceau épique, un nouveau format de son, et un moyen d'ajuster les variations et les arrangements de chaque instrument, même après l'enregistrement», explique le CEO de Moodelizer. Créée en 2012 à Stockholm, le logiciel de la start-up est capable d'adapter chaque mesure d'une musique à l'humeur (le mood) d'une scène de film. «Nos algorithmes nous permettent de séparer le son de chaque instrument. Aujourd'hui la musique que nous écoutons est statique, rythmée seulement par le tempo», détaille le Suédois qui est entrepreneur, mais aussi musicien, compositeur et ingénieur du son.

[tabs][tab title= »Interview de Carl-Michael Herlöfsson, CEO de Moodelizer »]

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/05/D.mp3″]

Voir l'article en entier.

[/tab][/tabs]


Klang veut développer la réalité virtuelle en acoustique

 

La réalité virtuelle n’est pas exclusivement réservée à la vidéo, elle peut être aussi transposée à l’audio. C’est du moins ce dont est convaincu Klang. Signifiant «son» en allemand, la start-up allemande s’est positionnée sur le marché de la musique en 3D.

Pour réaliser ce voyage musical d’un nouveau genre, la société basée à Aix-la-Chapelle a mis au point une solution, reposant sur des algorithmes, permettant de décupler les ondes musicales dans les oreilles. Conçue pour améliorer l’expérience des musiciens sur scène, cette technologie s’expérimente uniquement avec un casque afin d’entendre réellement les effets de la musique en 3D. D'ores et déjà, plusieurs artistes ont été conquis par cette innovation, à l'image du groupe de rock américain System of a Down.

[tabs][tab title= »Interview de Pascal Dietrich, fondateur de KLANG »]

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/05/F-2.mp3″]

Voir l'article en entier.

[/tab][/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This