ActualitéAsieTech

La Chine, bientôt le premier marché d’Apple?

Steve Jobs y voyait surtout un pays de production, Tim Cook faisait le pari de la consommation. La Chine prend une place de plus en plus significative dans les revenus d’Apple, une tendance qui avait déjà été remarquée lors des précédentes publications financières de la firme à la pomme, et que confirment ses résultats pour le second trimestre de son exercice fiscal.

29% du chiffre d’affaires réalisé en Chine

Le pays le plus peuplé du monde est devenu le second marché d’Apple, reléguant l’Europe à la troisième place. La firme de Cupertino a en effet réalisé dans la « grande Chine » (qui inclue à la fois Hong Kong et Taïwan) 16,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le trimestre, soit plus que les 12,2 milliards de dollars engrangés sur le Vieux Continent.

Et si cela reste toujours moins qu’en Amérique (21,3 milliards de dollars), la croissance du chiffre d’affaires d’Apple en Chine laisse entrevoir un potentiel croisement des courbes dans les prochaines années. Sur un an, le chiffre d’affaires d’Apple en Chine a progressé de 71% en Chine, contre 19% dans les Amériques.

Les marques chinoises montent en puissance

Au final, sur le trimestre, Apple a réalisé 36,7% de ses ventes en Amérique, 28,9% en Chine et 21% en Europe. En cause: la montée en puissance de la classe moyenne chinoise qui souhaite s’équiper de smartphones, alors que les taux d’équipements sont plus élevés en Europe et en Amérique du Nord. « Je n’ai jamais vu autant de personnes entrer dans la classe moyenne qu’en Chine, et c’est là que l’essentiel de nos ventes va désormais s’opérer », a déclaré Tim Cook, à l’issue de la publication des résultats. Apple a ainsi vendu plus d’iPhone en Chine qu’aux Etats-Unis sur la période.

D’ailleurs, c’est le marché chinois des smartphones dans son ensemble qui est en pleine ébullition. Et les marques chinoises, généralement positionnées sur l’entrée et le milieu de gamme, en ont également profité. Ainsi, une étude de TrendForce publiée en janvier 2015 soulignait leur montée en puissance : 6 des 10 premières marques mondiales de smartphones étaient chinoises en termes de ventes en 2014, et ces dernières cristallisaient 40% des ventes mondiales, selon le cabinet de recherche. Parmi les entreprises qui montaient le plus figuraient Huawei et Xiaomi. Ce dernier a écoulé 60 millions d’unités vendues l’an passé. La société n’a été créée qu’en 2010.

infographie1

Tags
atelier-platform

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This