ActualitéAsieTech

La Chine, bientôt le premier marché d’Apple?

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Steve Jobs y voyait surtout un pays de production, Tim Cook faisait le pari de la consommation. La Chine prend une place de plus en plus significative dans les revenus d’Apple, une tendance qui avait déjà été remarquée lors des précédentes publications financières de la firme à la pomme, et que confirment ses résultats pour le second trimestre de son exercice fiscal.

29% du chiffre d’affaires réalisé en Chine

Le pays le plus peuplé du monde est devenu le second marché d’Apple, reléguant l’Europe à la troisième place. La firme de Cupertino a en effet réalisé dans la « grande Chine » (qui inclue à la fois Hong Kong et Taïwan) 16,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le trimestre, soit plus que les 12,2 milliards de dollars engrangés sur le Vieux Continent.

Et si cela reste toujours moins qu’en Amérique (21,3 milliards de dollars), la croissance du chiffre d’affaires d’Apple en Chine laisse entrevoir un potentiel croisement des courbes dans les prochaines années. Sur un an, le chiffre d’affaires d’Apple en Chine a progressé de 71% en Chine, contre 19% dans les Amériques.

Les marques chinoises montent en puissance

Au final, sur le trimestre, Apple a réalisé 36,7% de ses ventes en Amérique, 28,9% en Chine et 21% en Europe. En cause: la montée en puissance de la classe moyenne chinoise qui souhaite s’équiper de smartphones, alors que les taux d’équipements sont plus élevés en Europe et en Amérique du Nord. « Je n’ai jamais vu autant de personnes entrer dans la classe moyenne qu’en Chine, et c’est là que l’essentiel de nos ventes va désormais s’opérer », a déclaré Tim Cook, à l’issue de la publication des résultats. Apple a ainsi vendu plus d’iPhone en Chine qu’aux Etats-Unis sur la période.

D’ailleurs, c’est le marché chinois des smartphones dans son ensemble qui est en pleine ébullition. Et les marques chinoises, généralement positionnées sur l’entrée et le milieu de gamme, en ont également profité. Ainsi, une étude de TrendForce publiée en janvier 2015 soulignait leur montée en puissance : 6 des 10 premières marques mondiales de smartphones étaient chinoises en termes de ventes en 2014, et ces dernières cristallisaient 40% des ventes mondiales, selon le cabinet de recherche. Parmi les entreprises qui montaient le plus figuraient Huawei et Xiaomi. Ce dernier a écoulé 60 millions d’unités vendues l’an passé. La société n’a été créée qu’en 2010.

infographie1

Bouton retour en haut de la page
La Chine, bientôt le premier marché d’Apple?
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media