ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

La HR Tech ZipRecruiter lève 156 millions de dollars et devient une licorne

Le montant

La HR Tech accueille une nouvelle licorne. La startup californienne ZipRecruiter vient de réaliser un tour de table de 156 millions de dollars mené par Wellington Management Company et IVP, un investisseur historique. Une levée qui porte à 219 millions de dollars le montant total des fonds levés par l’entreprise et la fait entrer par la même occasion dans le club des licornes avec une valorisation évaluée autour de 1,5 milliard de dollars.

Le marché

ZipRecruiter a été fondé en 2010. La startup permet aux entreprises de publier des offres d’emploi sur plusieurs sites différents, comme LinkedIn, Google, Facebook ou encore Twitter, pour accélérer leur processus de recrutement. Les annonces sont aussi publiées sur sa propre plateforme dont son application mobile. Pour cette partie, ZipRecruiter mise sur l’analyse de ses importantes quantités de données et l’intelligence artificielle pour faire matcher les entreprises et les candidats. Pour cela, la plateforme s’appuie sur des données comme les précédents employeurs par qui le candidat a été intéressé, le type de recherches lancé sur le site, la façon dont le profil d’une personne correspond à celle d’autres candidats par qui l’entreprise a déjà été intéressée.

Mais ZipRecruiter veut aller plus loin comme l’explique Ian Siegel, co-fondateur et CEO, dans une interview accordée à TechCrunch. Face à la quantité d’emplois non pourvus et nombre de candidats qui ne trouvent pas l’opportunité qui leur correspond, l’entreprise souhaite pouvoir guider ces candidats. Il s’agit de personnes dont les profils ne ‘matchent’ pas naturellement avec les recherches des employeurs. L’idée serait de les aider à comprendre pourquoi ils ne trouvent pas d’emploi et leur apporter des conseils, comme d’acquérir telle ou telle compétence en plus.

ZipRecruiter revendique plus de 100 000 entreprises utilisatrices de sa solution et 10 millions de candidats pour 5,6 millions d’offres d’emploi. L’entreprise compte 1 000 employés avec des bureaux aux États-Unis, au Royaume-Uni et à Israël.

La secteur des offres d’emploi est dense. Outre les acteurs traditionnels, à l’image de Glassdoor, de Monster ou d’Indeed, ZipRecruiter doit aussi faire face à l’émergence de jeunes pousses qui bousculent le marché, comme l’Irlandais Jobbio, les Espagnols Jobandtalent et CornerJob, ou encore l’Américain Hired. Google s’est également positionné sur le marché en dévoilant Google Hire, un moteur de recherche de CV dédié aux entreprises, et Google for Jobs, un outil qui permet d’agréger des offres emplois de plusieurs sites tiers. Depuis début 2017, Facebook propose de son côté un onglet «Emploi» sur les pages des entreprises.

Les objectifs

ZipRecruiter compte notamment utiliser cette levée pour améliorer les processus d’apprentissage automatique de sa solution et optimiser l’expérience sur mobile.

ZipRecruiter: les données clés

Fondateurs:  Ian Spiegel, Joe Edmonds, Ward Poulos et Willis Redd
Création: 2010
Siège social: Santa Monica (Californie)
Activité: site d’offres d’emploi
Effectifs: 1 000
Financement: 219 millions de dollars au total

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This