ActualitéDistributionEurope

La législation sur les cookies coûterait 1,8 milliard d’euros par an aux entreprises

Depuis l’entrée en application d’une loi votée en 2009, l’Union européenne a imposé aux sociétés qui utilisent des cookies. Elles doivent non seulement rendre publiques leurs pratiques, mais demander à chaque visiteur son accord pour l’utilisation de ces cookies. C’est ainsi que l’on voit fréquemment apparaître un petit pop-up indiquant que la poursuite de la navigation sur le site induit l’acceptation de la captation et de l’utilisation des données de navigation.

Selon les calculs du think tank américain ITIF (The Information Technology and Innovation Foundation), le coût de cette mesure pour les sites européens atteint 1,8 milliard d’euros par an. Cette estimation a été réalisée à partir de l’estimation du coût de mise en conformité et de celui lié à une perte de productivité supposée pour les e-commerçants. En outre, les sites qui ne respectent pas cette législation s’exposent – logiquement – à des amendes.

Le lobby des e-commerçants européens veut une révision de la loi

L’ITIF milite pour la suppression pure et simple de cette législation: «Compte tenu des coûts et des avantages limités de la loi, les responsables politiques européens devraient l’abolir, un acte largement symbolique pour le bien de l’économie numérique européenne”. L’association “E-commerce Europe” a tôt fait de se saisir de cette estimation de coût, pour obtenir une révision de cette loi. Elle considère notamment que «les interprétations divergentes de la directive sur la vie privée en Europe entravent le commerce en ligne transfrontalier». En clair, il y aurait – selon elle-  distorsion de concurrence entre des pays voisins.

L’association regroupant les principaux e-commerçants européens considère que ces mesures «n’ont que peu d’effet sur la vie privée, les internautes ne regardant souvent pas les pop-up, les considérant comme « ennuyeux » ou trop difficiles à comprendre». Le lobby e-commerce espère pouvoir faire évoluer la législation en 2016, lorsque la réforme européenne sur la protection des données arrivera à terme. Reste à voir si le législateur européen, lui se laissera convaincre. Pas si sûr…

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “La législation sur les cookies coûterait 1,8 milliard d’euros par an aux entreprises”

  1. au final ça ne coute que quelques euro aux entreprises… à la place de regarder une video ou de lire un article, un developpeur à du passer 10 minutes à mettre en place la dite « popup ». encore une association qui milite pour des conneries et au final c’est à elle que ça coute le plus de temps et d’argent.

  2. Qui est l’ITIF ? Un lobby ? Quelle est la méthode de calcul de ce qui ne semble être qu’une estimation (basée sur quoi ?) ? Bref, beaucoup de bruit pour par grand chose et un gros chiffre qui fait peur, sortir d’un chapeau bien mystérieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This