ActualitéData RoomRetail & eCommerceServicesStartup du jour

La startup du jour : Lucky Cart propose des jeux pour gagner sa commande chez les e-commerçants

[startupjour0]

Les clients sont invités à participer à un petit jeu « instant gagnant » à l’issu duquel ils peuvent gagner le remboursement de leur commande. La startup compte déjà Cdiscount, PriceMinister-Rakuten ou Kookaï parmi ses clients.

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir, une startup parisienne, lancée en 2010, proposant aux e-commerçants un outil promotionnel permettant d’offrir à leurs clients la possibilité de tenter de gagner, dès leur achat confirmé, la commande qu’ils viennent de réaliser.

Un jeu personnalisé en fonction du contenu du panier s’insère sur la page de confirmation de commande. Le client n’a plus qu’à jouer pour découvrir, instantanément, s’il a gagné.

Plus de détails avec Cyril Marchal, le fondateur.

 

FW : Comment avez-vous eu l’idée de votre société?

cyril-marchael-lucky-cart

Cyril Marchal : L’idée de faire jouer les internautes pour les récompenser d’un achat nous vient de Chine. En effet, l’Etat Chinois fournit aux commerces des factures officielles sur lesquelles figurent des numéros de loterie. Ainsi, ce sont les clients qui contraignent les commerçants à déclarer leur chiffre d’affaires en réclamant une facture leur offrant une chance de gagner à la loterie nationale.

Ce qui ressort de cette pratique c’est que le jeu attaché à l’achat peut être bénéfique à la fois pour l’Etat, qui perçoit les taxes à moindre coût, le commerçant, qui fidélise ses clients par rapport à un concurrent qui ne déclarerait pas tout, ainsi que pour les clients, qui rêve d’un gain à la loterie nationale. Nous avons donc décidé de transposer cette pratique au e-commerce, convaincus par ailleurs qu’un nouvel outil promotionnel ne serait pas de trop, les e-commerçants s’appuyant bien trop souvent sur le tiercé gagnant des messages promotionnels « remise, bon d’achat et frais de livraison offerts ».

FW : A quel besoin apportez-vous une réponse?

Nous répondons à plusieurs besoins mais je mettrais en avant notre capacité à fournir aux e-commerçants un outil promotionnel plus performant et économique, tout en répondant également à une attente des consommateurs qui plébiscitent le promo gaming.

Grâce à Lucky Cart, les e-commerçants ont accès à un nouvel outil promotionnel qui va leur permettre d’offrir à leurs clients la possibilité de tenter de gagner, dès leur achat confirmé, la commande qu’ils viennent de réaliser. Un jeu personnalisé en fonction du contenu du panier s’insère sur la page de confirmation de commande. Le client n’a plus qu’à jouer pour découvrir, instantanément, s’il a gagné.

FW : Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent?

L’intégration de notre solution est gratuite, nous prenons en charge la totalité de la campagne, du design du jeu au virement des gains. Nous nous rémunérons à la performance, c’est-à-dire sur l’économie que nous allons permettre au e-commerçant de réaliser par rapport à une remise équivalente (par exemple 10% de chance de gagner son panier équivaut à 10% de remise). In fine, le e-commerçant dépensera 20% de moins qu’avec une remise traditionnelle.

FW : Qui sont vos compétiteurs?

Nous n’avons pas de concurrents directs, de ce que nous savons aucune société ne fait du promo gaming, c’est à dire du jeu personnalisé instant win avec obligation d’achat et respectant le hasard grâce un à algorithme propriétaire. Nos concurrents indirects sont évidemment plus nombreux, je pense notamment aux sociétés spécialisées dans les jeux concours ou aux agences de communication digitale.

FW : A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur?

Il arrive que l’on nous compare au cashback, mais cela reste assez rare.

FW : Quelle a été  l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Les marchands ont tous des problématiques et des objectifs différents auxquels nos technologies peuvent répondre. La difficulté a donc été de nous adapter sans pour autant nous éloigner de notre cœur de métier qui est celui des statistiques, des probabilités et du gaming. Nous avons donc fait évoluer régulièrement notre offre en réduisant notamment notre champ d’intervention pour nous concentrer sur les domaines qui nous semblaient les plus porteurs.

FW : Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

L’avantage de Lucky Cart par rapport aux autres leviers promotionnels est qu’il permet de répondre à plusieurs objectifs e-marketing. En effet, si l’objectif initial est en général d’améliorer le taux de transformation du e-commerçant, notre solution va également lui permettre de :

  • Générer du trafic en utilisant un message promotionnel plus impactant qu’une remise traditionnelle (par exemple, pour un panier de 90 euros, 60% des acheteurs en ligne préfèrent 5% de chance de se faire rembourser à une remise de 5% – étude Médiamétrie Netratings) ;
  • Communiquer autour de sa marque grâce au bouche à oreille engendré par l’opération, et notamment sur les réseaux sociaux ;
  • Fidéliser : le cyberacheteur qui se fait rembourser sa commande aura plus de raisons de revenir que celui auquel on offre une remise ;
  • Economiser : une campagne de promo gaming coûte moins cher aux e-commerçants qu’une remise équivalente.

 

FW : Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront.  »  de René Char.


 

Fondateur :  Cyril Marchal

Investisseurs :  Friends & Family

Date de création : 2010

Nombre de salariés :  9

Chiffres d’affaires : NC

Société basée à : Paris

[startupjour1]
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This