AcquisitionActualitéParisTech

Le Français Gfi Informatique bientôt sous pavillon qatari

Mouvement dans le secteur des SSII. Gfi Informatique annonce que son conseil de surveillance a pris connaissance et accueil «favorablement» un accord entre Apax Partners et Boussard & Gavaudan, deux fonds actionnaires de l'entreprise, et Mannai Corporation, un groupe qatari qui investit dans l'industrie et les services. Ce dernier souhaite acquérir 51% des parts de Gfi Informatique sur la base d'une opération qui porte sur un montant de 8,5 euros par action, soit une prime de 34% par rapport «au cours moyen pondéré par les volumes sur les 20 derniers jours de négociation au 20 novembre 2015».

Spécialisé dans les services informatiques, Gfi Informatique, qui est coté sur Euronext Paris, a réalisé 804 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, et compte près de 11 000 employés dans 8 pays. En France, Gfi dispose d'une quarantaine d'implantations. Le groupe fournit des prestations dans cinq métiers (applications services, services d'infrastructure, solutions aux entreprises, logiciels et conseils).

«Expansion à l’international»

«A travers ce projet, Mannai Corporation a fait part de son souhait de se positionner comme un actionnaire de long terme pour Gfi Informatique, et un partenaire industriel, expert du secteur des services informatiques, en mesure d’accompagner son développement», explique la société dans son communiqué. «Son ambition est d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie de croissance conduite par le Groupe, et notamment son expansion à l’international afin de faire de Gfi Informatique un groupe leader des services informatiques et des produits logiciels dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique)». L'équipe dirigeante de Gfi Informatique devrait conserver ses fonctions à l'issue de l'opération.

Basé à Doha, au Qatar, Mannai Corporation est un groupe diversifié qui investit dans plusieurs secteurs, comme les TIC, la distribution automobile ou encore les services d'ingénierie dans le gaz et le pétrole.

Bouton retour en haut de la page
Le Français Gfi Informatique bientôt sous pavillon qatari
Redressement judiciaire pour Sigfox, à la recherche de nouveaux acquéreurs.
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange