ActualitéHR TechTransport

Le secteur automobile cale sur les compétences numériques

Alors que les objets et les services connectés devraient débarquer dans les voitures dans les prochaines années, le secteur automobile ne recrute pas suffisamment de profils numériques, si l’on en croît une étude* du cabinet Russell Reynolds Associates.

Tout d’abord, en matière de recrutement, le secteur continue de tourner sur lui-même puisque, selon l’étude, le directeur général «type» serait âgé de 60,6 ans, «s’approche de la retraite et n’a que peu d’expérience en dehors de son entreprise et encore moins dans le numérique». D’ailleurs, 75% d’entre eux ont été recrutés en interne et la plupart n’aurait travaillé qu’exclusivement dans le secteur automobile au cours de leur carrière apprend-t-on.

De nouveaux services connectés

Pourtant, comme bien d’autres secteurs, le marché automobile est confronté à un défi de transformation numérique. Ainsi, 420 millions de véhicules devraient être connectés d’ici à 2018, selon les estimations de l’Idate. De quoi créer un nouveau marché pour les services et les logiciels embarqués, notamment en matière de sécurité numérique puisque les voitures connectées peuvent être piratées.

C’est ainsi que Fiat Chrysler a rappelé cet été plus de 1 million de véhicules pour mettre à jour de logiciel de bord afin de le renforcer contre d’éventuelles attaques après que deux chercheurs ont démontré qu’il était possible d’en prendre le contrôle à distance. Le secteur s’apprête également à affronter la concurrence potentielle de nouveaux acteurs comme Tesla, Google – qui travaille sur sa voiture autonome – ou même d’Apple.

Source / infographic: Russell Reynolds Associates
Source / infographic: Russell Reynolds Associates
Méthodologie : Russell Reynolds Associates a examiné les profils de 185 managers à des postes de direction, 42 présidents directeurs généraux, dont 22 PDG de constructeurs automobiles et 20 de fournisseurs, de 25 CTO et de 35 responsables marketing. Les données ont ensuite été divisées en deux groupes : ceux qui ont pris leur fonction avant 2013, et après.
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This