AcquisitionActualitéAsieBusinessInvestissementsMediaTech

Le spécialiste chinois des vidéos en streaming YY s’offre Bigo pour 1,45 milliard de dollars

Les réseaux sociaux chinois poursuivent leur essor et voient désormais plus loin que leur marché domestique pour accélérer leur développement. Ces derniers mois, la licorne chinoise Bytedance a connu une ascension fulgurante grâce à son application de vidéos courtes Douyin, connue sous le nom de TikTok en dehors de Chine, qui a fait sensation auprès des adolescents du monde entier, que ce soit en Chine, au Japon, aux États-Unis ou en Europe.Apple-converted-space »> 

Cependant, Bytedance n’est pas la seule pépite chinoise à nourrir de fortes ambitions à l’international. C’est aussi le cas de YY, l’une des principales sociétés chinoises spécialisées dans le live-streaming, qui vient de mettre la main sur la start-up singapourienne Bigo, qui édite plusieurs applications vidéo. Le montant de l’opération s’élève à 1,45 milliard de dollars. Cette acquisition porte la valorisation de Bigo à 2,13 milliards de dollars.Apple-converted-space »> 

David Li à la tête de YY et Bigo 

Le rachat de Bigo par YY vient sceller les liens étroits qui unissaient les deux sociétés depuis plusieurs mois. En effet, YY avait mené le tour de table de 272 millions de dollars de Bigo en juin dernier. L’opération avait permis à la société chinoise de détenir une participation de 31,7% dans le capital de la start-up singapourienne. Dans le cadre de cet investissement, YY avait également obtenu le droit d’acquérir une participation majoritaire dans Bigo, société à l’origine de l’application de live-streaming Bigo Live, de l’application de partage de vidéos Like et de la plateforme de streaming de jeux vidéo Cube TV. C’est désormais chose faite avec l’acquisition des 68,3% restants au sein du capital de l’entreprise singapourienne.Apple-converted-space »> 

La relation entre Bigo et YY est toutefois encore plus intime puisque David Li, le co-fondateur et CEO de Bigo, qui a participé au tour de table de juin dernier à titre individuel, est également le fondateur et le patron de YY. L’entrepreneur chinois avait lancé YY en 2005, bien avant l’essor des applications mobiles de live-streaming, avant de mettre sur orbite Bigo en 2016 pour montrer qu’une technologie particulièrement populaire en Chine, celle du live-streaming et du partage de vidéos de courte durée, pouvait rencontrer du succès au-delà des frontières de l’Empire du Milieu.Apple-converted-space »> 

Bigo revendique 200 millions d’utilisateurs enregistrés à ce jour dans près de 100 pays à travers l’Asie du Sud-Est, l’Asie du Sud, le Moyen-Orient, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud.Apple-converted-space »> Malgré un marché domestique qui continue de croître, la plupart des géants technologiques se tournent vers l’international pour contourner les règles très strictes du régime communiste, qui n’hésite pas à durcir la régulation des contenus en ligne et à sanctionner les plateformes offrant une liberté d’expression un peu trop grande aux citoyens chinois. Pour rappel, l’application la plus populaire de Chine est un outil de propagande à la gloire de Xi Jinping. Dans ce contexte, des mastodontes comme Tencent multiplient les investissements en dehors de l’Empire du Milieu pour poursuivre leur développement. Tencent, qui édite l’application multi-services WeChat, a ainsi injecté 150 millions de dollars en février dans Reddit, le réseau social américain surnommé «la homepage de l’Internet».

Bouton retour en haut de la page
Le spécialiste chinois des vidéos en streaming YY s’offre Bigo pour 1,45 milliard de dollars
Uber
Uber est-il enfin rentable?
Sunday, spin-off de Big Mamma, lève 100 millions de dollars pour sa solution de paiement au restaurant
Tim Cook, quel bilan après 10 ans à la tête d’Apple ?
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-Philip Piquemal, co fondateur de Qubit Pharmaceuticals et Directeur du Laboratoire de Chimie Théorique (CNRS)
PropTech : le syndic de copropriété digital Bellman lève 11 millions d’euros auprès de Breega
Live Video Shopping : Comment Veepee|Ad fait du Live Shopping une composante stratégique de son offre pour les marques