ActualitéBusinessHR TechLes métiers du netManagementOffres d'emploi techSemaine de l'emploiStartupStartup du jour

[Les start-up de la semaine] Coxibiz, Cosh, MeetnMake…

Chaque semaine, Frenchweb présente une start-up par jour. Quelles sont leurs offres, leurs propositions de valeurs ou encore leurs objectifs? Toutes les réponses dans les interviews de la semaine.

Coxibiz dématérialise le processus de recrutement​

Avec Coxibiz, les CV et lettres de motivation ne sont plus utiles! La start-up propose le recrutement par challenges. Kesako? Les candidats sont évalués sur les compétences grâce à des mises en situation réalisées en ligne. Plus de détails avec Emilie Tortora, la fondatrice de Coxibiz.

Frenchweb: A quel besoin répond Coxibiz?

emilie-tortora-coxibiz-2016Emilie Tortora, la fondatrice de Coxibiz: En 2016, on continue encore de recruter des clones en entreprises.

Selon les chiffres des cabinets de recrutement, 2/3 des candidats appartiennent aux mêmes écoles, ont les mêmes diplômes. Et quand on analyse de près les CV, 70% des mentions sont erronées ou trompeuses, et la lettre de motivation n'est pas mieux! Un bon copié-collé de modèle trouvé sur le net.

Quand on sait qu’un recruteur passe en moyenne 1 minute par CV et qu’un géant de la grande distribution en reçoit 1.000.000 par an! Quel temps perdu, et que de candidats évincés sur la seule base de leur CV.

Côté candidat, ils passent la moitié de leur temps en salle d’attente, et l’autre moitié du temps en salle de réunion pour passer les entretiens…. 

La découverte de l’entreprise et des missions est bien limitée!

Lire l'interview originale

Cosh, le «Tinder de l’emploi» pour les commerciaux​

Destiné aux commerciaux, Cosh propose un recrutement par affinités. Les offres qui leurs sont proposées «matchent» avec leur profil, leur motivation et leurs attentes. Plus de détails avec Arthur Philippe, CEO de Cosh.

Frenchweb: Quelle est votre proposition de valeur?

arthur-philippe-cosh-2016Arthur Philippe​, CEO: Tout d’abord, nous observons une inversion entre la courbe de l’offre et de la demande sur ce marché: il y a plus d’entreprises qui recherchent des commerciaux qu’il n’y a de commerciaux disponibles.

Egalement, les meilleurs commerciaux restent en moyenne 45 jours sur le marché de l’emploi et les processus de recrutement durent en général 2 mois. Ce sont des raisons qui expliquent la difficulté des entreprises à recruter sur ces postes.

Notre système permet de réduire de 45 jours le processus de recrutement et ainsi d’être beaucoup réactif lorsqu’un talent est en recherche de nouvelles opportunités.

Pour les candidats, l’intérêt est d’être orienté vers des offres qui correspondent à leurs critères et de pouvoir se concentrer sur celles avec lesquelles ils ont le plus de probabilité de succès.

Lire l'interview originale

Le dicton «le temps c’est de l’argent» prend tout son sens avec TimeFunding​

Après le crowdfunding, place au timefunding! Elodie Brasile Hughes et Pierre-Yves Larvor ont lancé en septembre dernier TimeFunding. L'idée est d'investir du temps de travail dans une équipe pour l'aider à se développer. En retour, la personne se voit attribuer des parts de capital. Plus de détails avec Elodie Brasile Hughes, cofondatrice de TimeFunding.

Frenchweb: Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

elodie-hughes-timefunding-2016Elodie Brasile Hughes, CEO et cofondatrice de TimeFunding: Les utilisateurs de notre solution sont d'une part les start-up ou petites et moyennes entreprises ; aujourd'hui, près de 50% des start-up meurent à cause d'un manque de compétences des équipes! Les start-up n'ont pas suffisamment de trésorerie pour s'offrir des compétences stratégiques à leur développement.

De l'autre coté, nos utilisateurs sont des individus (actifs ou inactifs, retraités, en recherche d'emploi, en temps partiel…) qui ont du temps à investir: près de 70% des français développent de plus en plus l'envie de vivre l'aventure entrepreneuriale, de transmettre ou de changer d'air dans un nouveau projet professionnel innovant.

Lire l'interview originale

MeetnMake «matche» les talents avec les entreprises​

Comment recruter le bon candidat? Comment trouver la bonne entreprise? La start-up MeetnMake résoud ces deux problèmes. D'un côté, le candidat met en avant toutes ses qualités et de l'autre, l'entreprise valorise sa marque employeur. Plus de détails avec Hanane Bey, cofondatrice et CEO de MeetnMake.

Frenchweb: Qu'est-ce qui vous distingue de vos concurrents?

hanane-bey-meetnmake-2016Hanane Bey, cofondatrice et CEO de MeetnMake: Nos concurrents directs sur le champ du matching affinitaire ou de la marque employeur sont Monkey Tie, Assessfirst et Welcome to the jungle. Notre offre différenciante s’est construite autour de 2 piliers fondamentaux: la personnalité (en donnant accès aux RH à des informations qualitatives sur leurs futurs candidats) et la culture d’entreprise (en donnant accès aux talents à des informations qualitatives sur l’entreprise).

Lire l'interview originale

Bruce digitalise l’agence d’intérim​

Adrien Moreira et Henrik Perrochon se rencontrent chez Casino. Ils fondent le site Cvous.com, une plateforme d'échange entre le groupe et les consommateurs qui peuvent donner leur avis sur les produits et des conseils pour bien les utiliser. Après cette aventure, Henrik et Adrien lancent leur start-up Bruce. L'objectif est de permettre aux entreprises d'avoir recours plus facilement au travail temporaire, type CDD et intérim. Plus de détails avec le CEO Adrien Moreira.

Frenchweb: A quel besoin répond Bruce?

adrien-moreira-bruce-2016Adrien Moreira, CEO de Bruce: Que ce soit pour faire face à un pic d’activité ou remplacer un salarié absent, toutes les entreprises font face à des besoins de flexibilité de personnel de plus en plus important. Pour combler ce besoin, elles ont recours au CDD ou à l’intérim. Recruter en CDD est complexe et prend beaucoup de temps, sans garantie de réussite, le tout dans un contexte souvent d’urgence. Avoir recours à l’intérim est très coûteux avec une expérience client qui laisse à désirer.

Lire l'interview originale

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs
[Les start-up de la semaine] Coxibiz, Cosh, MeetnMake…
Streaming musical: Amazon se positionne face à Spotify
Minée par une aversion croissante au risque, la Tech mondiale ralentit
[Webinar] Les 8 plus grandes erreurs des professionnels de l’ABM et comment les éviter
Cloud: Google tente de combler son retard avec le rachat de CloudSimple
Comment LinkedIn Learning se positionne sur un marché du e-learning en forte croissance
sfr
SFR écope d’une amende record pour délais de paiement excessifs
Copy link