ActualitéTransport

Les voitures sans chauffeur autorisées en Californie dès septembre

Leur utilisation est soumise à de nombreuses conditions…

Les premières voitures sans chauffeur devraient être autorisées à la circulation dès le mois de septembre en Californie puisque le California Department of Motor Vehicles (le département californien des véhicules motorisés, ndlr) prévoit d’accorder des licences assez rapidement. L’ouverture des candidatures devrait survenir dès juillet [voir le document légal].

Celles-ci seront cependant cédées à certaines conditions : le passager doit être en mesure de reprendre le contrôle du véhicule à tout moment et disposer d’un permis de conduire depuis une durée supérieure ou égale à trois ans. Les véhicules devront être assurés à hauteur de 5 millions de dollars contre les blessures, la mort ou les dommages matériels, et tout problème devra être signalé dans un délai de 10 jours aux constructeurs.

Si à 150 dollars l’unité le prix des licences est accessible au grand public celle-ci devrait être délivrée au compte goutte dans un premier temps. Elles seront d’ailleurs réservées par mesure de sécurité aux employés des constructeurs automobiles qui ont été désignés comme « compétents » et autorisés par l’entreprise à conduire un tel véhicule.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Ca a de nettes limites. Les derniers rapports que j’ai lu mentionnaient la programmation de la voiture qui est faite pour réduire le nombre de morts. Donc sur une route de montagne si elle perçoit un accident arriver, elle va vous balancer dans le ravin plutot que vous laisser percuter une voiture en face. « un mort au lieu de deux » sauf que vous ne seriez peut-être pas mort…

Bouton retour en haut de la page
Les voitures sans chauffeur autorisées en Californie dès septembre
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer