ActualitéTransport

Lyft, concurrent d’Uber, veut lever 250 millions de dollars

Alors qu’Uber a récemment multiplié les levées de fonds ces derniers mois, pour une valorisation supérieure à 40 milliards de dollars, Lyft, un de ses principaux concurrents,  serait en discussion pour lever 250 millions de dollars rapporte le New York Times. Cette nouvelle opération valoriserait l’entreprise à plus de 2 milliards de dollars selon le quotidien américain.

Ce n’est pas la première fois que Lyft lève des fonds. En avril 2014, la société avait déjà levé 250 millions de dollars auprès de Coatue Management, Third Point, et du géant chinois Alibaba.

Avec ce nouvel investissement, la start-up souhaiterait poursuivre son expansion. Pour y parvenir, le service pourrait offrir à ses clients des réductions afin de séduire de nouveaux clients estime le NYT. Mais si Lyft est un acteur de poids aux Etats-Unis avec une soixantaine de métropoles desservies, il n’est pas présent à l’international et reste de loin distancé par Uber, présent dans plus de 250 villes dans le monde.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Goldman sachs a mis des billes dans uber . Ce dernier a trouvé l’arme anti concurrence : créer sa veritable monnaie : l’UbMiles . Simple programme de fidelité au départ ( un miles gagné pour x euros depensés via uber ) , ces miles vont devenir une sorte de bitcoin bis qui va attirer clients et chauffeurs chez uber . Pourquoi ? regarder la valorisation du bitcoin depuis sa création … Terminé lyft et compagnie !

Bouton retour en haut de la page
Lyft, concurrent d’Uber, veut lever 250 millions de dollars
FinTech : Eurazeo investit 55 millions d’euros dans PPRO
Virtuelle ou Augmentée, une nouvelle réalité
Cruise
Voitures autonomes: Microsoft investit dans la filiale de General Motors, valorisée à 30 milliards de dollars
RH: 1 million d’euros pour Axel et son manager augmenté
L’app de rencontres Once rachetée par Dating Group
ByteDance: la maison-mère de TikTok se lance sur le marché très lucratif des paiements mobile