ActualitéCorrespondantsEurope

[Made in Bretagne] Portraits de 3 talents du numérique breton

Alors que le jury des West Web Awards a débattu ardemment certaines candidatures, que les marches de certains podiums étaient combles d’ex-aequos, ces trois là ont fait l’unanimité. Sans doute, sans objection. Trois évidences…

 

Meilleur Data Scientist / Data Architect : Aymeric Hervieu, Energiency

Aymeric-Hervieu

Il a 31 ans, il est rennais et a intégré Energiency en tant que Directeur R&D en mars 2015. Aymeric jongle avec les données issues de l’ensemble des objets connectés des parcs industriels clients. Il participe à la réduction de la consommation énergétique industrielle. Le logiciel développé par Energiency recueille, modélise et analyse les comportements des dépenses énergétiques. Sur la base de son algorithme, Energiency propose un plan d’actions opérationnelles constamment mis à jour pour que les techniciens puissent concrètement prendre les décisions pour identifier les économies potentielles et réduire jusqu’ à 20% leur facture énergétique.

Meilleur Business Developer : Yves Rallon, CHR Numérique 

Yves-Rallon

A 56 ans, Yves Rallon, ancien restaurateur, présente une croissance presque provocante de 200% pour sa cinquième année d’exercice. Née en 2013, CHR Numérique propose des solutions innovantes pour faciliter les tâches administratives obligatoires des professionnels des métiers de bouche. Labellisée «Pass French Tech» au titre d’entreprise en hyper croissance, CHR Numérique propose une solution unanimement appréciée par la profession. E-pack hygiène conjugue l’adaptabilité à l’usage, au besoin métier et à l’expérience utilisateur. Basée à Gouesnou près de Brest, cette start-up entend faire rayonner le Made in France à l’international.

Meilleur Team d’une start-up et Breton digital de l’année : Matthieu Beucher, Klaxoon

Matthieu-Beucher

A 37 ans, Matthieu Beucher est déjà dans le panthéon des entrepreneurs de talent. Le travail en équipe est son leitmotiv, et il a réussi à le transcender en une fulgurante réussite. Créée en décembre 2014, Klaxoon présente des chiffres assourdissants! Deux récompenses au CES de Las Vegas, 5 millions d'euros levés, un 120ème collaborateur recruté à Rennes et des clients implantés dans 114 pays: Klaxoon résonne avec insolence dans l’univers des startups bretonnes. Cette solution est un concentré de bonnes idées qui facilite l’interactivité au sein d’un groupe. Sur la base des contenus de l’entreprise, les utilisateurs proposent des activités simples, ludiques et efficaces: quiz, sondage, challenge, brainstorming, messages instantanés, etc. pour dynamiser les réunions et favoriser l’intelligence collective.

145 candidats ont postulé pour recevoir les West Web Awards. Si cette première édition est une réussite, c’est d’abord grâce à eux: ces talents du numérique qui oeuvrent chaque jour, en amateur ou en professionnel, pour le développement de projets digitaux. C’est aussi le résultat des synergies des trois French Tech de l’Ouest: French Tech Rennes Saint Malo, Nantes Tech et French Tech Brest +, des partenaires – Arkéa,  Produit en Bretagne, École de Design de Nantes, Com & Médias, Bretons, Ouest-France, Tébéo – et l’organisation de West Web Valley. Et c’est enfin l’accueil extraordinaire qui leur a été fait jeudi 9 février, quand 350 personnes se sont pressées au Quartz pour applaudir les champions du digital et encore plus de 1000 internautes connectés via le Facebook Live.

[tabs]

[tab title= « Le correspondant »]

Sébastien Le Corfec

Sébastien Le Corfec est Web entrepreneur. Il est l'un des organisateurs du West Web Festival durant les Vieilles Charrues, et co-fondateur de l'accélérateur de start-up West Web Valley.

 

 

 

 

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi : Les Bretons? Ces Faisoux du numérique!

Tags
atelier-platform

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This