A la uneAmérique du nordAsieCorrespondantsNew York

[Made in New York] les pilules NeuroFuse, TheGuarantors, NRF Retail 2017…

De la rencontre avec Zak Tanjeloff, fondateur de NeuroFuse, au TheGuarantors, en passant par les événements du mois, tour d'horizon de l'actualité économique et numérique de New York, avec Christophe Garnier.

[tabs]

[tab title= « La start-up du mois : NeuroFuse »]

NeuroFuse est une start-up de suppléments énergétiques créée par deux étudiants de Harvard pour briller aux examens sans les effets secondaires. Souvent comparée à la pilule du film Limitless, les NeuroFuse sont aujourd’hui utilisées par des milliers d’entrepreneurs pour améliorer leurs performances, leur mémoire, leur concentration et énergie.

Créée par Zak Tanjeloff est un jeune serial-entrepreneur américain et investisseur basé à New York. Il a également fondé et géré plusieurs start-up de différents types. Il a aussi co-fondé la société de production Tiny Giant Entertainment, sortant comme premier film The birth of a nation, déjà primé à deux reprises au Sundance Movie Festival 2016. Installé chez Spark Labs à NYC depuis deux ans, Zak a levé près de 30 millions de dollars sur ses different projets.

Retrouvez l’interview de Zak Tanjeloff, fondateur de Neurofuse:

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « La Story du mois : TheGuarantors rend la vie des locataires plus facile à New York »]

Concevoir des produits d’assurance innovants en immobilier. C’est un peu le défi relevé par Julien Bonneville, ancien consultant chez McKinsey et titulaire d’un MBA de Columbia, pour pallier aux exigences imposées par les agences de location à New York. 

Le principe:

Etudiants internationaux, entrepreneurs, retraités ou tout simplement expatriés, tout individu ayant vécu à New York s’est déjà retrouvé confronté à ce problème. Julien Bonneville a transformé ce problème en opportunité en en faisant le business model de sa start-up. Le principe est le suivant, aider les locataires sans «credit score» à trouver une location. «On abaisse les deux barrières que sont l’absence de credit score et l’obligation d’avoir un revenu annuel quarante fois supérieur au loyer mensuel», résume Julien Bonneville. TheGuarantor a déjà complété une levée de fonds significative et vient de rejoindre un accélérateur de start-up très sélectif au sein du World Trade Center.  

Comment ça marche:

TheGuarantors a noué un partenariat avec l’assureur américain Hanover et travaille avec sept des quinze plus gros landlords de New York (dont Gotham Organization, Peter Cooper Village, Stuyvesant Town).                                                                  

Le locataire remplit un simple questionnaire tandis que les algorithmes de TheGuarantor établissent un bilan de leur santé financière. La start-up new yorkaise se portera alors co-signataire de l’appartement de votre choix, vous permettant d’obtenir la validation de l’agence, même si vous ne remplissez pas tous les critères en termes de situation financière.

Une fois l’application approuvée, la start-up émet une caution à l’intention du landlord, garantie par l’assureur Hanover. Si le locataire n’honore pas ses paiements, le landlord pourra alors faire appel à cette assurance pour recevoir le montant des loyers impayés et tout autre honoraire.  

Tout le monde y trouve son compte. Pour un coût allant de 5 à 10% du loyer annuel, les locataires voient leurs démarches considérablement simplifiées. En échange, les landlords remplissent leurs appartements plus facilement tout en bénéficiant d’un cautionnement plus fiable que celui d’un simple garant. 

Et après? 

Julien Bonneville constate que ces difficultés de logement sont propres à une dizaine d’autres villes dans le monde. TheGuarantor pourrait ainsi aider des futurs locataires ailleurs qu’à New York à se loger. Autre piste, la start-up pourrait élargir ses services en aidant les locataires dans leur recherche d’appartement.  

Retrouvez l’interview de Julien Bonneville, fondateur de TheGuarantors:

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « Les événements du mois »]

NRF Retail’s BIG SNRF16-featured_Dhow 2017

Le salon retail le plus emblématique et inaccessible, est de retour pour sa 106ème édition. Il s’agit du plus grand salon mondial du retail: il accueille chaque année plus de 500 exposants, 300 conférenciers, 95 pays représentés et 34.000 visiteurs, dont 30% sont décisionnaires.

Du 15 au 17 janvier 2017

: Jacob K. Javits Convention Center

Prix: entre 0 dollars et 3000 dollars

brunchworkBrunchwork avec Foursquare

Venez bruncher avec Dennis Crowley (fondateur et président de Foursquare) et Ari Meisel (innovateur en productivité)

Quand: Le mardi 10 janvier de 11h30 à 14h00
Où: Alley Chelsea, 119 W 24th St, New York

Prix: entre $0 et $35

 

connecting money to heartConnecting Money to Heart

Rejoignez le prochain atelier avec Mara Liz Meinhofer, fondatrice de Of Course We Care. 

Quand: Le mardi 10 janvier de 18h30 à 21h00
: Spark Labs Bryant Park, 25 W 39th St., Floor 14, New York
Prix: gratuit

 

Founders Clubfounders club

Rejoignez Spark Labs pour une soirée de networking avec les plus grands innovateurs de la scène Tech de New-York.

Quand: Le jeudi 12 janvier à 18h30

: Spark Labs Bryant Park, 25 W 39th St., Floor 14, New York

Prix: 15 dollars
 

Future of FoodFuture of Food flyer v3 jpg

Babylon Farm organise le premier Event de Future of food à New York afin de fédérer tous les nouveaux acteurs de la Food tech.

Quand: Le mercredi 18 janvier à 18h30

: Spark Labs Bryant Park, 25 W 39th St., Floor 14, New York

Prix: Gratuit
 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= « Le correspondant »]

Christophe GarnierTech entrepreneur français basé aux États-Unis depuis 17 ans, Christophe Garnier. Après avoir passé 6 ans à San Francisco, il a déménagé à New York en 2005 pour y créer sa première start-up, une agence de création de contenus et de campagnes de marketing mobile. En 2009, il a monté sa deuxième start-up, Totsy, qui s’inspire de Vente-privee.com avec un focus sur le segment de la famille.

En 2013, après avoir constaté que le nombre de sollicitations d’informations et de conseils de la part de start-up étrangères voulant se développer aux États-Unis était en forte croissance, il a décidé de créer Spark Labs. Il s'agit d'un premier écosystème pour les entrepreneurs du monde entier désirant se developper aux États Unis et sur des marchés étrangers. 

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: [Made in New York] Grover, Impact 2017, Sum and Substance…

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This