AcquisitionActualitéChineData RoomEurope

Marketing sportif: le Chinois Wanda Group met la main sur Infront Sports & Media

Un conglomérat chinois va désormais gérer les droits de diffusion de la FIFA. Wanda Group se renforce actuellement sur le marché du divertissement et, à ce titre, vient d’annoncer en grande pompe l’acquisition du Suisse Infront Sports & Media pour l’équivalent de 1,05 milliard d’euros (soit 1,2 milliard de dollars). Ce dernier appartenait précédemment au fonds d’investissement européen Bridgepoint, qui l’avait acheté pour 550 millions d’euros en 2011.

Infront emploie 500 personnes et gère non seulement les droits de la FIFA, mais aussi ceux du Milan AC, Lille OSC, de la Fédération de football italienne, de l’équipe nationale de football d’Allemagne…

En Asie, l’entreprise suisse de marketing sportif s’occupait déjà de la diffusion de la Coupe du monde, et d’autres manifestations sportives dans le domaine du ski et du cyclisme. Un lien existe entre l’entreprise Infront et la FIFA puisque le président de la première est le neveu de Sepp Blatter, le président de la seconde.

« Avec l’acquisition d’Infront, Wanda sera (également) en mesure d’accroître son influence dans l’industrie mondiale du sport et aidera à élever le niveau de la concurrence dans le sport chinois. Nous sommes très confiants dans le soutien d’Infront dans cet objectif de devenir le numéro 1 mondial du marketing sportif », a commenté Wang Jianlin, le président de Wanda Group.

La firme avait déjà procédé il y a moins d’un mois à un autre rachat dans le domaine sportif: il annonçait en janvier s’apprêter à débourser 45 millions d’euros pour acquérir 20% du club Atletico Madrid. Le groupe est historiquement positionné sur l’immobilier et est le deuxième propriétaire mondial de centres commerciaux dans le monde. Il se diversifie néanmoins depuis quelques temps, confronté à un déclin du marché immobilier, et avait par exemple racheté l’Américain AMC Entertainment en 2012, accédant de fait à la première place mondiale des gestions de salles de cinéma.

Lire aussi:

>> E-commerce drive-to-store : le Chinois Wanda lève 134 millions d’euros

>> En Chine, Tencent et Baidu s’allient à Wanda pour peser face à Alibaba

Tags
atelier-platform

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This