A la une

[Interview] La SNCF déploie un nouveau plan digital sur 18 mois

18 mois, c’est la période que s’est fixée Yves Tyrode, le nouveau patron du digital et de la communication de la SNCF, pour digitaliser le groupe. Concrètement, le nouveau plan annoncé sera déployé sur 3 phases de 6 mois, avec 5 grands projets dans cette nouvelle phase de « digitalisation ». Il est quantifié à 400 millions d’euros.

Les détails de ce plan avec Yves Tyrode, interviewé dans la salle de crise de la SNCF.

Le plan digital en 5 points :

1- Projet « NET ». Aujourd’hui, plus de 2 voyageurs sur 3 possèdent un smartphone, la connexion dans les trains et les gares est donc une attente majeure de la part des usagers. Le projet NET consiste à installer un réseau de connexion Wi-fi et 4G dans les différents lieux. 4 opérateurs télécom seront appelés à contribuer à l’installation des réseaux de connexion.

2- Projet « Store SNCF ». Il consiste à créer des communautés de développeurs, en interne comme en externe. La SNCF revendique à ce sujet près de 500 nouvelles idées qui émanent des collaborateurs. Android sera l’OS privilégié, il servira notamment une politique large d’API, et d’open data. Le STORE SNCF sera une boîte à outil, avec des jeux de données et des APIs disponibles, les normes et les standards à respecter, la liste des terminaux internes référencés, les éléments de charte ergonomiques et graphiques à respecter, les prestataires référencés, des solutions d’hébergement.

Le projet intègre aussi un process de soumission et de validation des applications, qui permet de diffuser uniquement des applications « labellisées SNCF ».

3- Projet « Quotidien ». L’objectif est de simplifier le quotidien des voyageurs, avec une offre 100% mobile: information, réservation, billet électronique, et service sur mobile. La SNCF a par ailleurs annoncé il y a quelques jours le lancement d’une application unique.

4- Projet « Flux.SNCF ». L’enjeu du projet est de collecter, structurer et analyser ces données, afin d’optimiser les services aux clients, et de mieux piloter les activités (horaires, gares, lignes, lutte contre la fraude). Il vise à faciliter la modélisation des flux, la modélisation des parcours voyageurs et la quantification prédictive des flux.

5 – Enjeux du projet « maintenance matériel ». La SNCF va équiper ses agents de plusieurs milliers de tablettes en 2016 pour dématérialiser les nombreux documents de maintenance. 

Le groupe envisage par ailleurs de lancer un fonds d’investissement à hauteur de 30 millions d’euros, soit 10 millions d’euros sur 3 ans. En parallèle, il va mettre à disposition des lieux d’ncubation pour sourcer les bonnes idées, et les startups. La SNCF, qui a fait un voyage en présence de Guillaume Pépy à l’automne dernier, veut mettre 2 à 3 personnes à poste dans la Silicon Valley.

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[Interview] La SNCF déploie un nouveau plan digital sur 18 mois”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This