ActualitéChiffres ClesData RoomTech

Médiamétrie: l’audience de l’internet mobile en janvier 2013

Médiamétrie a publié, vendredi dernier, les résultats de son étude NetRating sur l’audience de l’internet mobile en France au mois de janvier avec notamment le classement des 20 sites les plus consultés par les mobinautes.

bandeau médiamétrie site

L’étude nous apprend qu’en France, plus de 90% des mobinautes ont consulté au moins un site via leur mobile en janvier, tandis qu’ils sont plus de 75% à avoir utilisé au moins une application. En un an, les mobinautes se montrent de plus en plus actifs en consultant en moyenne 31,3 sites en janvier 2013 contre 25,8 un an auparavant et 5,4 applications contre 4,4 en janvier 2012.

En janvier, les Français se sont plus centrés sur leur domicile, Médiamétrie notant que 42% des mobinautes se sont connectés à Internet depuis chez eux et 30% ont consulté des sites des catégories Maison, Mode et Cuisine.

On notera la présence en tête du Top20 des sites de l’Internet mobile du traditionnel triptyque Google, Facebook, Youtube, avec respectivement 16,3M, 15,7M et 11,4M de VU en janvier.

Au pied du podium, Apple (8,2M de VU) place néanmoins iTunes en tête du classement des applications mobiles avec 8,9M de VU. Youtube et Google complètent le Top3. Enfin, on retiendra la 19e place de l’application Instagram qui a attiré 1,2M de VU en janvier.

bandeau médiamétrie app

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Médiamétrie: l’audience de l’internet mobile en janvier 2013
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link