Data RoomEuropeMarketing & Communication

melty génère 8 millions de vues sur Snapchat avec sa web-série

C’était le 12 mars dernier, lors du Frenchweb Day Media. Alexandre Malsch, le fondateur de meltygroup, spécialisé dans l’édition de sites thématiques pour les 12-17 ans et les 18-30 ans, annonçait le lancement d’une « web-série réalité » produite et diffusée sur… Snapchat, le réseau social de partage de photos « éphémères ».

8 millions de snaps vus

Le concept : quatre personnes – MademoiselleXGloria, Morgane, Quentin et Math Podcast – se baladent dans les rues de Londres et racontent leurs péripéties via Snapchat le temps d’un weekend.

Mais derrière, quels résultats ? Selon melty, la web-série a généré 8 millions de snaps vus lors des trois jours du programme, pour une moyenne de 14 000 vues par snap. Côté réseaux sociaux, 50 000 personnes ont été touchées sur Facebook, et 4 000 interactions auraient eu lieu sur Twitter.

Troisième réseau social chez les jeunes

Melty avait souligné son engouement pour l’application précisant que celle-ci est le troisième réseau social chez les jeunes, après Facebook et Instagram, mais devant Twitter. Aussi, 70% des lecteurs de melty utilisent des applications de partage de photos ou de vidéos selon une étude interne.

Une initiative qui reflète, une fois de plus, l’engouement des médias pour Snapchat qui permet de toucher un public jeune.  D’ailleurs, l’app avait lancé Discover, un service qui permet aux médias de proposer des contenus. CNN, Vice ou encore la National Geographic avaient répondu présent.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
melty génère 8 millions de vues sur Snapchat avec sa web-série
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence
Picnic lève 600 millions d’euros pour prendre le marché de la livraison à contrepied
RH : Skello lève 40 millions d’euros pour prendre son envol en Europe
Sortlist lève 11 millions d’euros pour faire « matcher » marques et agences marketing web
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite