ActualitéManagementMedia

Melty lance une pépinière pour booster les projets des 16-30 ans

Le groupe média des jeunes Meltygroup co-fondé par Alexandre Malsch veut accompagner les projets des 16 et 30 ans.

« Quand on a démarré l’aventure Melty, on nous a aidé en nous donnant deux ordinateurs et 2000 euros ». Aujourd’hui, Alexandre Malsch veut rendre l’ascenseur, en créant une pépinière de jeunes talents. Une occasion pour les 18-30 ans de faire connaître leurs projets, et susciter l’esprit de création. Car pour Alexandre Malsch, qui donne une conférence sur les Universités d’été du Medef aujourd’hui,  » on n’a pas une culture pionnière en France ».

Le programme va donc proposer un coaching dispensé par des « talent managers » qui seront recrutés d’ici peu. Il s’étalera sur un an, et les jeunes candidats se verront offrir une cagnotte de 2000 euros de départ. Mais surtout, insiste Alexandre Malsch, ce sont  » les contributions de nos partenaires, et les moyens de melty qui seront mis à disposition des porteurs de projets : studio, outils techniques, ressources etc…

Les projets concernent tous les domaines ( sport, art, musique, vie citoyenne…) et seront mis en avant sur les sites de la galaxie melty, après réunion d’un comité éditorial.

Dans les autres pays où Melty est implanté (Brésil, Italie), l’initiative pourrait être dupliquée si « elle s’avère concluante » précise Alexandre Malsch.

Tags
Plus d'infos

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

29 commentaires

  1. « on n’a pas une culture pionnière en France ».
    T’entends quoi par pionnier, Alex ? Suicidaire économique à court terme au profit d’un PDG ?
    « Quand on a démarré l’aventure Melty, on nous a aidé en nous donnant deux ordinateurs et 2000 euros »
    C’est pas comme si on t’avais donné exactement ce que tu proposes, on est donc vraiment pas pionnier. A moins que ce soit les mêmes qui t’on offert ton siège au conseil national du numérique.
    2.000 euros, c’est pas le salaire d’un stagiaire marketing pour un mois ? Pas cher payé le coup de pub et coup de tampons pour cette entreprise de médias qu’est Melty.

  2. cnaux ce n’est pas qu’un pépinière de plus, c’est surtout un moyen de mettre en avant les histoires de jeunes qui ont du talent.

  3. netmad rien contre ce projet. Chaque projet à sa raison d’être. Je constate juste une augmentation de «vendeurs de pelles» et peu d’or.

  4. netmad et nous avons nous même une reflexion de ce type… c’est positif ! Votre initiative est bonne. en mm tps il faut «raison garder»…

  5. @Barjavel

    Un post très utile, une prose parfaite, un style unique, une réflexion poussée et argumentée: continue, tu es champion!
    Belle initiative Melty!

  6. sebg ouf tant mieux. Tu peux mâcher du solide ou tu es condamné à ingurgiter du liquide à la paille ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer