A la uneHealthcareStartup Channel

MesDocteurs.com se rêve en WhatsApp entre médecins et patients

Proposer aux internautes de discuter directement avec les professionnels de santé pour s'informer sur un sujet, comme l'on échange sur WhatsApp ? C'est le pari de MesDocteurs. Basée à Cassis, cette start-up édite une plateforme Web et mobile permettant aux internautes de discuter avec un médecin généraliste ou spécialisé afin d'obtenir un avis ou un conseil de santé.

Pour l'instant, il s'agit de téléconseil médical, la prescription de médicaments n'étant pas encore proposée. Mais la start-up a entamé les démarches auprès des ARS (agences régionales de santé) et du Conseil national de l'ordre des médecins afin de proposer dans les prochains mois un service de téléconsultation.

Le modèle économique de MesDocteurs repose sur des offres payantes dont les tarifs varient selon la rapidité des réponses et la possibilité de discuter en direct avec un professionnel de santé via une messagerie. Pour accélérer, la start-up a levé 1,2 million d'euros en janvier. Parmi les participants à ce tour de table, on retrouvait un investisseur privé et Partech Ventures. Ce dernier s'intéresse de près au secteur de l'e-santé et avait déjà investi dans la start-up Push Doctor, qui propose un système proche d'un «Skype entre patients et médecins.»

Interview de Séverine Grégoire, cofondatrice de MesDocteurs :

PDG : Séverine Grégoire

Création : 2015

Siège social : Cassis

Activité : plateforme de téléconseils médicaux en ligne

Financement : 1,2 million d'euros

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Et quid de la rémunération des médecins ? Vous croyez peut être que le conseil médical va être gratuit ?

  2. 5 € les 15 min, donc la durée d’une consultation ? Bonjour la précarisation des médecins

  3. @teleo33:disqus , en fait ça s’appelle un conseil pas une consultation! Et c’est déjà gratuit chez le pharmacien un conseil, qui lui au moins voit la personne. Pas sür que bcp soient prêts à payer ne serait-ce que 2 euros pour s’entendre dire « allez chez votre médecin ou aux urgences »

Bouton retour en haut de la page
MesDocteurs.com se rêve en WhatsApp entre médecins et patients
Essity Ventures : accompagner des start-up pour construire le futur de l’hygiène et de la santé
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
StopCovid remplacée par « Tous anti-Covid », la nouvelle app de traçage du gouvernement
Données de santé: hébergé par Microsoft, le Health Data Hub ne sera pas suspendu avant son rapatriement
Comment Amazon voit sa diversification renforcée par la crise du Covid-19
Focus sur les applis de suivi menstruel, un marché qui pourrait bientôt peser 50 milliards de dollars