ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Mindspace lève 20 millions de dollars pour faire de l’ombre à WeWork

Le montant

La start-up israélienne Mindspace, spécialisée dans les espaces de coworking, a bouclé un tour de table de 20 millions de dollars auprès de Crossroads, une société de capital-investissement basée au Royaume-Uni. En début d’année, la jeune pousse avait levé 15 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2014 par Dan Zakai et Yotam Alroy, Mindspace propose aux entrepreneurs de louer des espaces de travail collaboratifs totalement meublés, avec une connexion Internet, une cuisine entièrement équipée, une salle de sport, des salons en commun ou encore une assistance pour se connecter à un VPN ou à des serveurs privés. Outre son positionnement haut de gamme, la start-up israélienne veut se différencier de la concurrence en mettant l’accent sur le design des espaces de travail et en portant attention aux détails. Cependant, elle n’achète pas directement les bâtiments, mais elle les loue et les adapte en fonction des besoins de la start-up.

Mindspace a commencé à fournir des espaces de coworking à Tel-Aviv avant de s’étendre en Allemagne, en Pologne et au Royaume-Uni. Si les start-up et les freelances constituent une grande partie de la clientèle de la société, de plus en plus de compagnies au rayonnement mondial déménagent dans les locaux fournis par Mindspace. Ainsi, Microsoft vient de louer deux étages dans l’un des espaces proposés par la société en Israël. Parmi ses clients, Mindspace compte également Booking.com, Spotify, Siemens, Samsung ou encore Techstars.

A ce jour, la start-up israélienne propose 13 espaces de travail répartis dans 9 villes à travers le monde (Londres, Washington, San Francisco, Tel-Aviv, Herzliya, Berlin, Hambourg, Munich et Varsovie). Sur le marché du coworking, la société doit faire face au géant du secteur, WeWork, qui a multiplié les opérations au cours de ces derniers mois. Le mastodonte américain, valorisé 20 milliards de dollars, a notamment mis la main sur Fieldlens, un système de communication pour les professionnels du bâtiment, la start-up singapourienne Spacemob, qui propose des espaces de coworking, la Flatiron School, école new-yorkaise de codage, ou encore l’Américain Meetup, qui développe une plateforme pour créer des rassemblements à partir d’un intérêt commun. Cet été, WeWork a également levé 4,4 milliards de dollars auprès de SoftBank. A ce jour, le géant du coworking compte 255 espaces de travail répartis dans 58 villes de 21 pays dans le monde.

Les objectifs de la Start-up

Ce nouveau tour de table doit permettre à Mindspace de se déployer aux États-Unis. La start-up vient tout juste d’ouvrir ses deux premiers sites, à San Francisco et à Washington, sur le territoire américain et envisage de poursuivre son expansion outre-Atlantique.

Mindspace : les données clés

Fondateurs : Dan Zakai et Yotam Alroy
Création : 2014
Siège social : Tel-Aviv
Activité : location d’espaces de coworking
Financement : 20 millions de dollars en décembre 2017

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Mindspace lève 20 millions de dollars pour faire de l’ombre à WeWork
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de la FDJ, Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer