ActualitéServicesStartup

Munchery valorisé 300 millions de dollars pour livrer les repas des étoilés du Michelin

Les investisseurs ont de plus en plus d’appétit dans le secteur du food delivery. C’est désormais la start-up américaine Munchery qui fait parler d’elle. Elle vient de lever 85 millions de dollars (77,8 millions d’euros) auprès de SherpaVentures et Menlo Ventures, rapporte le Wall Street Journal. Ce nouvel investissement porte à environ 300 millions de dollars (274,9 millions d’euros) la capitalisation de l’entreprise, précise le quotidien. Ce n’est pas la première fois que Munchery réalise un tour de table significatif. Il y a un an, elle recevait 28 millions de dollars auprès de Sherpa Ventures et Plans Expansion.

Des restaurants du guide Michelin

Fondée en 2010 par Conrad Chu et Tri Tran, Munchery propose un service de livraison de repas à domicile issus de restaurants locaux. Le transport est effectué de 16h à 22h par des coursiers en vélo, dans un délai d’une trentaine de minutes environ après la commande. Il est également possible d’effectuer une réservation jusqu’à 7 jours à l’avance. Les repas sont livrés froids, et n’ont plus qu’à être réchauffés par les clients, ce qui facilite la rapidité de la prestation.

Lancé initialement à San Francisco, le service s’est rapidement étendu aux villes de la région – Seattle et Los Angeles ce mois-ci -, et à New York depuis mars. Dans la big apple, la société est même parvenue à signer avec des restaurants étoilés par le guide Michelin, comme Le Bernardin, pour se distinguer de la concurrence et fournir des mets plus haut de gamme.

La société doit cependant affronter la concurrence de nombreux acteurs qui se positionnent également sur ce marché et qui disposent, eux-aussi, de moyens substantiels. En avril, Sprig, une start-up californienne, a levé 45 millions de dollars auprès de Social Capital et Greylock Partners, afin d’étendre son offre dans davantage de villes aux Etats-Unis. D’autres acteurs comme Postmates ou Caviar ont également réalisé des levées de fonds importantes.

Uber et Amazon au tournant

Mais face au succès des services de food delivery, toutes ces entreprises voient des groupes issus d’autres secteurs venir marcher sur leurs terres. C’est le cas par exemple d’Uber qui, avec UberEats, propose aussi la livraison de repas à domicile à New York, Chicago, Los Angeles et même Barcelone en Europe. Un concurrent potentiellement important puisque le géant des VTC dispose d’un atout de taille: sa base de clients ayant déjà installé son application mobile et renseigné leurs informations bancaires. Initialement conçu pour la livraison de produits d’épicerie, le service Amazon Fresh teste également la livraison de repas de restaurants.

Outre les Etats-Unis, la concurrence s’est aussi intensifiée en Europe. En février, l’incubateur allemand Rocket Internet investissait ainsi 496 millions d’euros dans Delivery Hero pour prendre 30% du capital, et 130 millions dans HelloFresh pour acquérir 52% des parts. Il a poursuivi sur sa lancée ce mois-ci en prenant un ticket dans Foodpanda dans le cadre d’un tour de table de 100 millions de dollars.

[tabs]

[tab title= »Munchery: les données clés »]

Fondateurs : Tri Tran et Conrad Chu

Siège social : San Francisco (Etats-Unis)

Concurrents : Spoonrocket, Sprig

Marché : food delivery

[/tab]

[/tabs]

A lire également : Livraison alimentaire à Paris : qui va se tailler la plus grande part du gâteau ?

Crédit photo: Munchery.
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Munchery valorisé 300 millions de dollars pour livrer les repas des étoilés du Michelin”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This