ActualitéBusinessEuropeFinTech

N26 s’allie avec Younited Credit pour monter en puissance en France

La banque mobile N26 continue d’enrichir sa gamme de produits bancaires dans l’Hexagone. La néobanque berlinoise lance ainsi son offre de crédit en partenariat avec le Français Younited Credit, qui développe une plateforme de crowdfunding de prêts entre particuliers. Présente en France depuis cette année, la banque mobile a multiplié les annonces au cours de ces derniers mois, en lançant notamment en avril N26 Business, son offre pour les auto-entrepreneurs, et Apple Pay en octobre.

Désormais, les utilisateurs de N26 ont l’opportunité de souscrire à un crédit directement depuis leur application. Octroyés par Younited Credit, les prêts sont compris entre 1 000 et 40 000 euros, sur des durées allant de 24 à 72 mois. La réponse définitive à la demande est donnée sous 24 heures ouvrées. «Notre plateforme de souscription et d’analyse crédit est désormais disponible en API», précise Geoffroy Guigou, co-fondateur et directeur général de Younited Credit, qui a levé 40 millions d’euros en septembre.

Cap sur le million d’utilisateurs en 2018

En ajoutant le crédit à son offre, N26 entend prendre une longueur d’avance sur la concurrence. Sur le marché des néobanques, la FinTech allemande doit notamment affronter le Britannique Revolut, qui vient d’atteindre le million de clients en Europe (150 000 en France), ou encore le Français Orange Bank, qui entend séduire 400 000 clients en 2018 et 2 millions d’ici 10 ans.

Lancée en 2015 par Valentin Stalf et Maximilian Tayenthal, la banque mobile N26 a passé cet été le cap des 500 000 clients dans les 17 pays européens dans lesquels elle opère. Disponible en France depuis janvier 2017, la néobanque revendique 100 000 utilisateurs dans l’Hexagone, où elle engrange 3 000 nouveaux clients chaque semaine. Elle vise 600 000 à 800 000 utilisateurs en Europe d’ici la fin de l’année, avant de franchir la barre du million l’an prochain. En 2018, N26 prévoit de se déployer aux États-Unis et au Royaume-Uni, sans oublier d’enrichir son offre en Europe, notamment en France. «Nous allons continuer à innover et à fournir de nouveaux produits et services pour répondre aux demandes de nos clients français», explique Jérémie Rosselli, General Manager France de N26.

REVOIR l’interview de Jérémie Rosselli, General Manager France de N26, réalisée par FrenchWeb en avril 2017 à l’occasion de la conférence Leade.rs, à Paris :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Copy link