ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Le Kindle d’Amazon en France, l’application iPad Facebook, Netflix n’a pas tout faux, Zynga s’effondre

Kindle en France le 8 octobre

Kindle, la liseuse électronique d’Amazon, serait diffusé en France, à partir du 8 octobre, selon la radio France Culture, citée à la Une, ce matin, par le quotidien La Tribune qui consacre une page à cette information : « Le géant américain finalise des accords avec plusieurs éditeurs français dont Hachette et Albin Michel. Deux ex-dirigeants débauchés de la Fnac Livre sont à la manoeuvre. » Amazon face aux éditeurs : « D’un côté Amazon est leur principal client puisqu’il réalise à lui seul, plus de 60 % des ventes de livres physiques sur Internet en France en 2010, selon Alexandre Bompard, le patron de la Fnac. De l’autre, c’est leur pire ennemi, puisqu’il tente depuis des années de récupérer le contrôle du prix du livre » mais, ajoute La Tribune, si « le livre numérique pèse déjà près de 10 % du marché aux États-Unis, il peine à décoller dans l’Hexagone où il ne dépasserait pas 1 % des ventes. »


Appli iPad Facebook

Facebook devrait lancer son application iPad (et une nouvelle version de l’appli iPhone) le 4 octobre, lors de la présentation de l’iPhone 5 chez Apple, mais Jeff  Verkoeyen celui a dirigé ce projet vient de partir chez Google. Verkoeyen n’a pas apprécié de voir que la sortie prête depuis mai dernier a sans cesse été repoussée. Selon Business Insider, ce retard aurait été du à des tensions entre Facebook et Apple.


Défense de Netflix

Marc Randolph, qui co-fonda Netflix en 1998, avec son actuel patron Reed Hastings, défend son ancienne entreprise (dont il a  quitté le board depuis des années). Il souligne que le billet d’Hastings annonçant, le 18 septembre, la séparation en deux entités de Netflix, sur le blog officiel de la société, a attiré plus de 27 000 commentaires quasiment tous négatifs. Une tendance validée par Wall Street puisque Netflix a perdu plus de la moitié de sa valeur en bourse en deux mois. Randolph souligne que Reed dans ce fameux billet s’est excusé d’avoir mal communiqué, mais pas d’avoir pris une mauvaise décision, parce qu’il a fait le bon choix, au risque de s’aliéner des millions de clients, c’est courageux, aux yeux de Randolph.


Les profits de Zynga s’évaporent

Zynga annonce que ses bénéfices ont fondu de 95 % en un an. La bulle semble avoir explosé pour le géant du social gaming (CityVille, FarmVille). Une mauvaise nouvelle supplémentaire, après l’annonce, cet été, du report de son introduction en bourse. Zynga explique ce revers par l’absence de nouveau jeu, durant la première partie de l’année, et la hausse de ses dépenses pour alimenter son expansion internationale. Mais des analystes n’en valorisent pas moins l’entreprise à plus de 14 milliards de dollars, ce qui n’est pas mal…


Facebook soutiendra des candidats

Facebook lance officiellement son Politique Action Committee (PAC) signale le New York Times. « Le Facebook PAC permettra à nos employés de faire entendre leur voix avec le soutien de candidats qui partagent notre souhait de soutenir l’innovation dans l’économie en donnant à tous la possibilité de partager et de rendre le monde encore plus ouvert et connecté » indique un porte-parole. Facebook a acheté les domaines FBPAC.org et .us. confirmant sa volonté d’être encore plus présent dans les couloirs du pouvoir à Washington où Facebook emploie 12 lobbyistes officiellement enregistrés, mais c’est la première fois que la société va soutenir des candidats aux élections.

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[News] Ce qu’il faut savoir ce matin”

  1. Pour Zynga c’était prévisible. Ils étaient l’un des premiers acteurs sur les jeux Facebook, et ont (trop) communiqué sur leur succès et leur CA. Du coup des centaines de boites et indépendants se sont lacés sur le créneau. Ca ressemble à ce qu’on a connu sur l’iPhone avec les premières applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This