/ Brand ContentEvents Channel

« Notre vrai pouvoir, c’est celui de créer »

[Contenu réalisé en partenariat avec les Chatons d'Or] Interview croisée de Pascal Cübb et Laurent Allias

Chaque année, les Chatons d’Or font émerger les talents et idées de la nouvelle économie créative. Tous les créatifs, communicants, ingénieurs, banquiers, restaurateurs, artisans…, et pas seulement ceux issus d’agences de publicité, sont invités à participer en soumettant un ou plusieurs projets d’ici le 10 mai. La remise des prix aura lieu lors d’une grande soirée rassemblant plus de 1 000 décideurs, acteurs et influenceurs de l’économie créative le 5 juin à Paris.

Interview croisée entre Pascal Cübb, président & fondateur de Sunglasses et Laurent Allias, président & co-fondateur de l’agence Josiane, fondateur des Chatons d’Or, pour tout savoir sur cette 8e édition.

FrenchWeb: Pouvez-vous rappeler la raison d’être des Chatons d’Or?

Pascal Cübb: Pour l’ADN, je laisse Laurent en parler. Pour la suite, je pense qu’il est important de donner cet espace d’expression créatif aux jeunes talents. Ils ont beaucoup à donner, à nous apprendre aussi. L’inspiration créative de la jeunesse est, selon moi, un des leviers de correction de nos erreurs passées: allier l’expérience et la jeunesse, la diversité des points de vue pour progresser. Avancer dans le bon « sens » sur des domaines d’expression que nous élargissons chaque année. Cette ouverture sera, après cette année de transition, encore plus sensible dans les prochaines éditions. En gardant toujours l’ambition originelle: celle de faire bouger les choses en faisant émerger gratuitement celles et ceux qui ont des idées capables d’avoir un impact sur la transformation de la société.

Laurent Allias: Nous avons créé les Chatons d’Or il y a 8 ans pour faire émerger les talents et les idées, sous toutes ses formes, dans la publicité et ailleurs. Ce qui est intéressant c’est que le « ailleurs » prend de plus en plus d’importance, et les engagements sont de plus en plus présents: pour les jeunes, pour les idées neuves, pour faire progresser nos industries…

L’évènement existe depuis 2012, quelles nouveautés pouvons-nous attendre cette année?

Laurent Allias: Cette 8ème édition est une vraie année de transition: déjà avec la reprise du festival par Pascal Cübb et Sunglasses, accompagné de Paloma Bidault Saliège, la nouvelle responsable des Chatons d’Or, ensuite avec une vraie volonté d’aller plus loin. Plus d’engagement, plus de progrès. Mais dans le bon sens. La transmission est au cœur de l’ADN des Chatons d’Or et, pour amener le festival plus loin, il était important pour moi de transmettre.

Pascal Cübb: Le jury, le lieu, les thèmes, beaucoup de nouveautés seront progressivement dévoilées.
L’idée étant de faire notre révolution sans en avoir l’R… on appelle ça une « évolution ».

Qui peut postuler aux Chatons d’Or?

Laurent Allias: Créatifs, créateurs, artistes, startups, associations, freelance, étudiants, tout le monde peut participer aux Chatons d’Or. Tant qu’il y a une idée. Chaque année, nous recevons environ 3 000 créations et projets.

Pascal Cübb: Tout le monde et c’est gratuit. Une « short-list » sera faite par l’organisation avant de présenter les dossiers les plus aboutis, les plus sérieux, les plus créatifs à notre jury.

À quoi ressemble la nouvelle économie créative aujourd’hui?

Pascal Cübb: Beaucoup de choses ont changé ces dernières années. On a parlé de digitalisation, de transformation, de disruption, d’ubérisation… et ce n’est pas terminé. De nouveaux sujets émergent ou vont émerger. Après, l’IA, la Blockchain, quoi d’autre demain? Il y a cependant un sujet qui reste, selon moi, incontournable, primordiale, même si nous l’avons parfois mis de côté: c’est la créativité. Elle est centrale et restera encore longtemps le « pré-carré » de l’humain. Notre vrai pouvoir, c’est le pouvoir de créer. La créativité est contagieuse, elle fait rêver, elle nous fait progresser. Comme disait Einstein: « La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse ». Dans un contexte économique, social et environnemental particulièrement sombre et incertain, seuls les créatifs et les créateurs nous donnent l’espoir, la vision, l’envie de surmonter nos peurs pour un avenir meilleur. La nouvelle économie créative est optimiste, elle a cette magie, celle de nous émerveiller.

Laurent Allias: La nouvelle économie créative a face à elle des chantiers si structurants qu’elle doit absolument prendre conscience des responsabilités qu’elle a. Le moteur de nos sociétés c’est la confiance. La confiance en l’avenir, en l’autre, en notre planète… Et il y a du pain sur la planche.

Décelez-vous déjà des tendances à suivre?

Laurent Allias: Ce n’est pas réellement une tendance mais j’ose espérer: la bienveillance!

Pascal Cübb: Oui, mais on vous en parlera le 5 juin dans un lieu prestigieux que l’on vous dévoilera
prochainement… Stay tuned!

À propos

Chaque année depuis 2012, les Chatons d’Or font émerger talents et idées de la nouvelle économie créative.
Participation du mercredi 10 avril au vendredi 10 mai 2019.
Rendez-vous le 5 juin pour la grande soirée rassemblant plus de 1000 décideurs, acteurs et influenceurs de l’économie créative autour de la nouvelle portée.

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
« Notre vrai pouvoir, c’est celui de créer »
De la création d’un outil interne à son lancement sur le marché: le cas de Wix Answers
[FW Radar] BrightLock, la solution d’Havr pour déverrouiller les portes grâce à votre smartphone
microDON, l’EEMI et leurs partenaires lancent la seconde édition du HACKADON
Comment Innso veut rendre la relation client plus agile
[FW Radar] Ubudu mise sur la géolocalisation pour faciliter le quotidien des usines et des hôpitaux
Comment LinkedIn Learning se positionne sur un marché du e-learning en forte croissance
Copy link