ActualitéBusinessStartup

[Nouveau] Le fonds européen Connect Ventures boucle un closing de 16 millions d’euros

Un nouveau fonds de capital-risque européen dédié aux jeunes pousses numériques vient de voir le jour, rapporte le site The Next Web. Baptisée Connect Ventures, cette nouvelle entité a bouclé un premier closing de 16M €, et devrait, à terme, réunir près de 43M €.

Basé à Londres, Connect Ventures a été fondé par deux principaux actionnaires : l’italien et serial entrepreneur Pietro Bezza et l’américain Bill Earner. Dédié aux startups en phase early stage, ce nouveau fonds s’adresse plus précisément aux entreprises positionnées sur les secteurs du e-commerce, du gaming, des médias en ligne, et de l’entertainment.

Le fonds se tournera encore plus particulièrement vers les startups basées à Londres, Berlin, Stockholm et Tel Aviv, villes dont les ressources financières en phase early stage seraient davantage limitées. Les tickets moyens investis par ce nouveau fonds devraient être compris entre 250 000 € et 1,25M €.

Connect Ventures a d’ores et déjà fait part de son premier investissement dans le site de ventes privées londonien Secret Sales, pour un montant de 7,7M €. Selon les informations de The Next Web, deux autres opérations devraient être prochainement annoncées. Le premier investissement concernerait une start-up berlinoise spécialisée dans le e-commerce tandis que le second concernerait une autre jeune pousse basée à Londres, axée sur le marché des applications mobiles.

Bouton retour en haut de la page
[Nouveau] Le fonds européen Connect Ventures boucle un closing de 16 millions d’euros
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future
[Serie A] 40 millions pour Resilience afin de réinventer la façon de soigner le cancer
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange