ActualitéEtudesManagementTech

[Numbers] Cybersécurité: il pourrait manquer 1,8 million de salariés qualifiés dans 5 ans

D'ici 2022, il pourrait manquer jusqu'à 1,8 million de salariés qualifiés dans le domaine de la cybersécurité, selon une récente étude réalisée par le Center for Cyber Safety and Education et (ISC)2. Dans la dernière édition du rapport, publiée en 2015, les experts estimaient qu'il manquerait 1,5 million de personnes qualifiées dans le domaine en 2020. Ils ont donc revu leurs estimations à la hausse cette année.

Réalisée tous les deux ans, cette étude interroge plus de 19 000 professionnels de la cybersécurité sur la question de la gestion de leurs équipes, et de leurs facilités à recruter. On y apprend qu'en 2017, un tiers des managers interrogés souhaitent recruter pour agrandir leurs équipes (de 15% ou plus). Ambition partagée par leurs employeurs, qui sont 70% à souhaiter étoffer leurs équipes de cybersécurité cette année. 

87% des salariés n'ont pas d'expérience préalable dans le domaine

Et pour cause, les deux tiers des professionnels estiment manquer de personnel pour faire face aux menaces auxquelles est confrontée leur entreprise à l'heure actuelle. Aux Etats-Unis, plus des deux tiers (68%) des répondants estiment être confrontés à un manque de personnel qualifié en matière de cybersécurité. 87% des personnes travaillant actuellement dans ce domaine n'avaient en effet pas d'expérience préalable en cybersécurité. 

Cette pénurie de profils qualifiés en matière de sécurité informatique est problématique, à l'heure où les entreprises sont exposées à des menaces de cyberattaques sans précédent. Au début du mois de mai, près de 200 000 ordinateurs ont ainsi été pris pour cibles par un logiciel malveillant de type ransomware, perturbant le fonctionnement des hôpitaux britanniques, et celui d'une usine Renault. Quelques mois auparavant, c'est une société spécialisée dans l'eSport qui était visée par une attaque de ce type, 1,5 million de données utilisateurs ont finalement été rendues publiques suite au refus de l'entreprise de payer la rançon exigée. L'exemple le plus spectaculaire reste cependant celui de Yahoo!. La firme dirigée par Marissa Mayer a en effet annoncé avoir été victime de plusieurs attaques informatiques, avec pour conséquence le piratage de 1,5 milliard de comptes utilisateurs. 

Lire aussi : 5 conseils pour améliorer la sécurité de sa navigation sur Internet​

Crédit photo : Adobe Stock

 

Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This